La grenade

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA GRENADE

Plan :

La Grenade : le fruit ses origines

Quelques symboliques attachées à la Grenade depuis l’Antiquité

La Grenade et la symbolique Maçonnique

La grenade et l’apprenti maçon

La grenade :

Ce fruit d’origine du Moyen Orient, de la Perse, provient d’un arbuste vert buissonnant aux racines toxiques. Il pousse sur toute la rive de la méditerranée.

Fruitmystérieux qui cache sous une épaisse écorce dure et non accueillante une multitude d’alvéoles roses cloisonnées, elles même remplies d’un jus doux et d’une multitude de minuscules pépins noirs.

Difficile d’apprécier la grenade car pour arriver à la goûter il faut d’abord pénétrer et arracher cette peau dure et ensuite séparer les grains des alvéoles serrées et collées l’une à l’autre.

Un tel fruitrenfermant en lui même autant de caractéristiques ne pouvait laisser indifférent, et à travers toutes les époques depuis l’antiquité il a été un vecteur fort de symboles.

Quelques symboles évoqués par la grenade :
Des les temps les plus anciens de la Perse, pays d’origine du fruit, dans tout le bassin méditerranéen, en Asie et en Afrique aussi, elle a symbolisé :

-La fécondité, l’amour,la prospérité, la richesse évoqués par sa forme de vulve quand elle est entrouverte et aussi par la multitude de ses grains ; elle est souvent représentée dans les fresques et temples, et aussi offerte aux mariés symbolisant la maternité.

-Dans la Bible aussi dés le début elle est mentionnée et avec une haute valeur spirituelle, de richesse et d’amour et de prospérité
Dans Exode 28 v33 des grenades bleus, pourpres et d’écarlates sont brodées en alternance avec des clochettes d’or autour de l’éphod du Souverain Sacrificateur.
La terre promise aux fils d’Israël possède aussi entre autre des grenadiers
Dans le Cantique des Cantiques 4 v 3 La bien aimée a des joues comme un quartier de grenade derrière son voile

Dans 1 Rois 7 v 20 on voit lors de laconstruction du temple de Salomon qu’Hiram de Tyr coula les 2 colonnes Jakim et Boaz et mis par-dessus deux chapiteaux autour desquels il y avait pour les orner des treillis garnis de lys et 200 grenades accrochées en rangées
-Pour les Pères de l’Eglise la grenade a été aussi le symbole
- de la charité avec ses multiples facettes,
- de l’humilité par ses fruits exquis cachésous l’écorce

Mais à cette symbolique de vie et de prospérité s’oppose aussi une symbolique de mort et de résurrection
Dans la mythologie Grecque on voit Perséphone manger par séduction 7 grains de grenade et pour cela elle a été vouée à l’enfer 3 mois par an pour renaître ensuite sur la terre chaque nouvelle année

Dans les tombes égyptiennes on retrouve se fruit pour nourrir le défunt dansson voyage et dans les tombes grecques on en retrouve moulées dans de l’argile.

Beaucoup s’accorde aussi à penser que la pomme d’Eve , ce fruit défendu apportant la connaissance mais aussi la mort était une grenade.

De nos jours aussi la Grenade militaire est un engin de mort !!!

La grenade et la symbolique maçonnique :

Pour la Franc Maçonnerie le symbolisme issu de lagrenade est très important et revêt de nombreuses interprétations.

Tout d’abord il faut rappeler que des grenades font partie de l’ornement des 2 colonnes du Temple de Salomon, elles en font le tour elles ornent la Stabilité et la Force et en cela même elles sont importantes pour nous. Elles sont représentées dans la loge aussi bien sur les colonnes qui encadrent l’entrée du temple quefréquemment sur le tapis de loge, lui, le concentré de notre symbolisme.

L’aspect intérieur du fruit lui-même évoque facilement par ses alveoles roses toutes serrées l’une à l’autre et séparées par une membrane souple les loges maçonniques individuelles constituées d’une multitude de fréres (les pépins) unis ensembles et difficiles à séparer sans déchirement.
Ils sont tous unis...
tracking img