La guerre 14/18

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour qui, pour quoi est-on prêt à mourir ?

I Sondage

Sur 40 élèves interrogés ont répondu :

Par amour : %
Par amitié : %
Pour ma famille : %
Pour la patrie : %
Autre : %

II Définitions

• Qu’est ce que la patrie ??

La patrie c’est la terre des ancêtres, le pays où l’on est né, la nation dont on fait partie, lasociété politique dont on est membre.
1 cité, nation, communauté, pays 
[antonyme] individu 
2 cité, pays, état  (par extension) berceau, foyer, nation, république, commencement, origine

• Le patriotisme

On distingue le patriotisme du chauvinisme, qui en est la manifestation excessive voire méchante. Le patriotisme se distingue aussi du nationalisme, qui est une idéologie politiqueDans l'armée, le patriotisme est le sens moral pouvant pousser un soldat à défendre les intérêts de son pays, plutôt qu'à céder aux attaques de l'ennemi.
• La défense nationale : À quoi sert-elle ?
«  La défense a pour objet d'assurer en tout temps, en toutes circonstances et contre toutes les formes d'agression, la sécurité et l'intégrité du territoire, ainsi que la vie de lapopulation. Elle pourvoit de même au respect des alliances, traités et accords internationaux. (Article L. 1111-1 du code de la Défense) »

Elle repose sur les principes suivants :
• globalité : elle concerne toute la population et tous les secteurs de la vie du pays (défense civile, économique et militaire)
• permanence : elle est organisée dès le temps de paix
• unité : elle estdirigée par le gouvernement
• déconcentration : une autorité est responsable à chaque échelon du territoire
• indépendance : ne pas dépendre d'un autre État ou d'une alliance pour assurer sa défense
Ses intérêts :
Protéger les intérêts fondamentaux du pays
o en intérêts de puissance qui sont liés aux responsabilités internationales de la France en tant que membre permanent duConseil de sécurité des Nations unies et que «pays doté de l'arme nucléaire» ;
o en intérêts stratégiques qui consistent principalement au maintien de la paix en Europe et dans les zones qui la bordent, ainsi qu'à la préservation des conditions de l'activité et des échanges économiques ;
o en intérêts vitaux : le maintien de l'intégrité du territoire national et de sesapproches aéromaritimes, le libre exercice de sa souveraineté et la protection de sa population et de ses ressortissants à l'étranger.
Contribuer à la stabilité internationale : Membre de la communauté internationale, la France entend faire prévaloir les valeurs de la démocratie, ainsi que de solidarité entre les États, les responsabilités internationales de la France impliquent sa participation à desopérations en faveur de la paix et la signature d'accords de défense notamment en Afrique et au Moyen-Orient ;
Œuvrer dans un cadre européen : la France agit pour l'émergence d'une Europe forte tout en préservant le lien transatlantique ;
S’inscrire dans une conception globale de la défense : cette globalité est devenue d'autant plus nécessaire avec la prolifération des armes de destructionmassive (nucléaires, radiologiques, bactériologiques et chimiques), la montée du terrorisme international, le développement des trafics (drogues, armes, êtres humains, contrefaçon…) et de la cybercriminalité.
II pourquoi les mots synonymes de défense se sont –ils affadis ?
• Un peu d’histoire

Jusque dans les années 97, le service militaire concrétisait un consensus national sur laconception de la défense ; l’appel sous les drapeaux jouait un rôle social indéniable. Le tournant actuel incite donc à s’interroger sur les nouvelles données qui commandent le rôle de l’armée dans la société française .La métamorphose de la relation que le citoyen entretient avec l’armée, la nation et la défense de celle ci, pose le problème de l’évolution de la conception de citoyenneté et de...
tracking img