La litterature moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 110 (27264 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA LITTERATURE AU MOYEN AGE

La formation de la langue française

Jusqu’au Vème s. le latin est la seule langue “littéraire” en France. C’est la langue des hommes de l’Eglise, des hommes cultivés, des “clercs”.

Dés le Vè siècle, à partir du latin reproduit et déformé par les Gaulois, enrichi des apports germaniques, naît un langage mixte, appelé le “roman”, qui deviendra l’ancien françaisdu XIème au XIVème s., puis le moyen français aux XIVème et XVème siècles.

En 813, au Concile de Tours, les évêques recommandent aux clercs de ne plus prêcher en latin, mais en langue romane pour mieux se faire comprendre de leurs fidèles.

En 842, le 1er témoignage en roman (donc encore proche du latin) est un document officiel “les serments de Strasbourg” relatif à l’alliance des deuxpetits-fils de Charlemagne, Charles le Chauve et Louis le Germanique, contre leur frère Lothaire.

En 881, apparaît le 1er texte littéraire “la Séquence de Sainte Eulalie”, un poème à la gloire de la sainte martyre.

La langue du Moyen Age n’a pas d’unité : les dialectes se multiplient. On distingue

- Les parlers du Nord --> langue d’ Oïl
- Les parlers du Sud --> langue d’Oc.

A partirdu XIIIème s. le dialecte de l’Ile de France, le francien, s’impose par son prestige et par son génie propre : il donnera naissance au français !

Qui sont les auteurs au Moyen Age ?

Le Moyen Age est une longue période qui dure presque 10 siècles (5è au 15è) soit 1000 ans. Ce n’est qu’au début du XIème siècle que la littérature de langue française commence à exister réellement à côtéd’oeuvres latines. Mais on peut parler d’une littérature médiévale qui serait unique et aurait les mêmes caractéristiques. Entre l’an 1000 et la fin du Moyen Age, soit 500 ans plus tard, la société, les mentalités, les productions littéraires vont beaucoup évoluer.

Au Moyen Age, une oeuvre n’est pas le fait du travail d’un auteur unique. Des remaniements successifs, dûs autant aux jongleurs qu’auxcopistes ou aux clercs. Ce sont des oeuvres “anonymes” :

LE JONGLEUR
Dans toutes les occasions de fêtes (mariages, banquets, cérémonies) le jongleur est un élément essentiel, car non seulement c’est un homme de spectacle (danse, musique, acrobate, tours de magie) mais aussi il récite des poèmes qu’il a appris par coeur. Il compose aussi lui-même des vers qu’il ajoute aux précédents récités ; d’oùdes versions différentes qui font sans cesse évoluer le texte initial. C’est lui qui transmet oralement les oeuvres littéraires où la mémoire joue un rôle important.
Les jongleurs vont de château en château ou de foire en foire : montreurs d’animaux, acrobates, récitants professionnels, ils diffusent les oeuvres littéraires qu’ils remanient à volonté.

LE COPISTE
Lui aussi fait évoluer le texteinitial en copiant le manuscrit. Dans ce travail, le copiste intervient avec sa personnalité : il lui arrive de rajouter, de retrancher une partie d’un texte, d’en moderniser la langue. De plus, il travaille parfois de mémoire, parfois sous la dictée d’un jongleur. Si sa mémoire lui fait défaut, il “inventera”.

A partir du XIIIème s., le public souhaite des cycles : le copiste va rassemblerdans un même manuscrit des épisodes pris ça et là d’une histoire et les recopie dans un ordre plus ou moins cohérent. Tous ces remaniements s’expliquent par le désir d’adapter au goût du public, qui change sur 3 siècles, une oeuvre donnée.

LE CLERC
C’est un homme cultivé, passé par l’université, appartenant à l’Eglise : ils sont généralement pauvres et mettent leur culture au service d’unseigneur. Avec sa culture classique, il remanie des oeuvres existantes qui servent de canevas, et souvent, il crée lui-même une oeuvre originale qui n’a rien à voir avec l’inspiration populaire.

Quels thèmes ont influencé la littérature du Moyen Age?

La littérature du Moyen Age a été influencée par les évolutions de la société au cours de cette période (du XIème au XVème siècle), des...
tracking img