La mimesis platonicienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mimesis platonicienne
 
 
1. L'ontologie
 
Nous allons ici devoir nous concentrer sur la théorie platonicienne. Mais pour la comprendre, il nous faut d'abord passer par ce que l'on appelle l'ontologie de Platon. Qu'est-ce que l'ontologie? Dès l'antiquité, les hommes n'ont eu de cesse de se poser une question: de quoi est-fait le réel? En effet, quel est le point commun entre tousles objets qui peuplent l'univers? Quel est le tissu qui constitue la réalité?
Certains ont ainsi avancé que tout était fait (de l'homme au soleil en passant par un arbre) d'un mélange de terre. D'autres ont pensé qu'il s'agissait plutôt de lu feu. Enfin, un certain Thalès (que vous avez du voir lors de vos cours de géométrie avec le théorème de Thalès) a pensé que le dénominateur commun à toutélément réel, c'était l'eau.
 
On voit que tout cela n'est pas très concluant. Alors il a fallu attendre qu'un certain Anaximandre pose une idée à la fois simple et pourtant d'une portée incroyable puisqu'elle génère encore problème aujourd'hui. Quelle est cette réponse si simple? Eh bien Anaximandre a simplement eu l'idée suivante: le point commun entre tout ce qui est, de l'arbre jusqu'ausoleil, en passant par l'homme, c'est précisément qu'ils sont. En effet, moi, ce verre posé sur la table, mon ordinateur, les nuages dans le ciel, tout cela à la propriété d'être. Le point commun de tout ce qui existe, c'est ainsi l'être. En répondant cela, Anaximandre jette les bases de l'ontologie, c'est-à-dire de l'ontos (« l'être » en grec) logia (« l'étude » en grec): l'étude de l'être.
2.L'ontologie platonicienne
 
Quelle est donc, en ce sens, l'ontologie platonicienne, c'est-à-dire la conception que Platon a de l'être? On pourrait l'expliquer de la manière suivante. Selon Platon, le monde dans lequel nous vivons, soit le monde sensible, le monde que nous percevons par nos sens, n'est qu'un monde dégradé, et même, pour être plus précis, dégradé du point de vue de l'être. Pourquoice monde est-il dégradé? Tout simplement parce qu'il n'est justement qu'une copie, la copie d'un modèle plus noble où réside véritablement l'être.
Prenons un exemple. Si je prends ce verre qui est devant moi, il sort d'une usine où l'on fabrique ces verres en série. Or, avant l'étape de production du verre en série, il a fallut que quelqu'un le conçoive, que quelqu'un imagine quelle forme aura ceverre, comment il sera fait. On peut raisonnablement penser qu'il y a donc eu un dessin préalable qui a servi de modèle pour concevoir ce verre, ainsi que tous les autres qui sortiront de l'usine. Chaque verre, à commencer par celui qui se trouve devant moi, n'est qu'une copie d'un verre idéal qui a servi de modèle. Nous disons idéal car le verre-modèle n'est qu'un dessin, un croquis, et plussimplement au départ une idée. Ce verre prend son origine dans l'esprit de celui qui, la première fois, l'a pensé: il n'était alors qu'une idée. Puis cette idée s'est pour ainsi dire incarnée dans la matière pour devenir un verre concret, celui qui est devant moi, lors de l'étape de production.
Or, pour Platon, c'est notre monde entier qui est une copie d'un monde idéal, intelligible. Dans ce mondeil y a par exemple le modèle d'arbre, celui de verre, d'homme, de cheval... Ce monde parfait, où résident l'ensemble des modèles est proprement celui où résident véritablement l'être. Il faut comprendre que ce monde est en dehors de l'espace et du temps. En effet, c'est le monde sensible qui est dans le temps et dans l'espace. C'est précisément parce que notre monde est dans le temps, qu'il change,évolue, mais tout à la fois aussi se dégrade. Tout se corrompt comme le dit lui-même Platon.
A partir de là on comprend deux chose. La première c'est qu'on ne peut rien connaître dans notre monde. En effet, si tout change en permanence, dire quoique ce soit à propos de quelque chose c'est se tromper. Le temps que j'énonce quelque chose, cela a déjà changé. La véritable connaissance doit donc...
tracking img