La morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MORALE







- Les valeurs morales sont les principes qui permettent de distinguer le bien, le juste et l’injuste.

ð Si ces valeurs sont relatives, en quoipeuvent-elles l’être ?

- Elles sont relatives aux époques et s’y adaptent mais elles sont aussi relatives aux personnes.

ð Dans cette hypothèse





I. Lesvaleurs morales sont relatives



- Argument de l’Histoire : elle nous donne de fit la preuve que la morale est multiple et variée (ex. : morale stoïcienne / épicurienne).

ðJamais l’humanité n’a vécu sous une morale unique.

- Cette relativité est due à des choix collectif et à des psychologies diverses.

- Montaigne a insisté sur le fait que tout estmultiple et varié à Pourquoi une morale serait plus favorable ?

- Scepticisme souple : tout est douteux ; scepticisme dure tout est douteux même ce qui est douteux.

ð Lescepticisme est une forme de générosité car elle donne raison à tout le monde.





II. Une morale qui est relative ne mérite pas ce nom



- Si toutes se valent, aunene mérite le nom de morale.

ð Ce sont des mœurs passagères.

- Une valeur est morale que si elle s’impose à tous à La morale pour s’imposer ne peut être que la même pour tous.ð C’est ce qui a justifié l’inquisition, les missions d’évangélisation.

- Ce qui justifiait leur comportement est le fait que la morale doit s’imposer à tous et qu’il estjustifiable d’anéantir les persistances

ð En acceptant la morale, on a le droit au salut : on gagne de pouvoir acquérir la vie éternelle.



III. Relativité du dogmatisme- Bien des sujets peuvent être étudiés en utilisant le relativisme et le dogmatisme, on peut sortir de cette alternative par le criticisme : philosophie de Kant.

- Le...
tracking img