La peinture dans tlm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (846 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etudiez le rôle de la peinture dans Tous les matins du monde, le roman et le film.

Tous les matins du monde est un roman écrit par Pascal Quignard publié en 1991 pour Alain Corneau, mettanten scène la vie de M. de Sainte-Colombe et Marin Marais, deux violistes du xviie siècle. Le livre est très fidèle au film, et abordent tous deux l’important sujet de l’art (Peinture et musique). Nouspourrons nous demander quel rôle joue la peinture dans Tous les matins du monde dans le livre ainsi que dans le film. Pour répondre à cette question nous verrons tout d’abord que la peinture permetd’illustrer les sentiments et la personnalité des personnages, puis nous verrons la symbolique des vanités dans les tableaux.

Tout d’abord, la peinture (dans le livre) et les images picturales(dans le film) illustrent explicitement la personnalité des personnages, ainsi que leurs sentiments et leur état mental. En effet cela est d’avantage démontré dans le film, notamment grâce au jeu decouleurs et de lumières des images picturales qui semblent être des tableaux originaux.
Dans un premier temps, je pense évidemment à la première apparition de Marin Marais chez Saint-Colombe, où il estprésenté comme un jeune homme de 17 ans habillé avec des vêtements de couleur rouge, en opposition à Saint-Colombe qui lui porte toujours des vêtements sombres. Peut-être le rouge représente t’il lacouleur de l’ambition de devenir un violiste célèbre et reconnu, ou la couleur de la passion suite au coup de foudre de Madeleine (fille aînée de Saint-Colombe) à l’égard de Marin Marais. Mais encore,l’évocation visuelle du dérangement que Marin Marais causera dans la vie de SC par la suite. Il est un peu présenté comme un rayon de soleil dans la vie terne de la famille.

Ensuite je pense à lascène des premiers ébats entre Madeleine et Marin Marais. En effet on nous présente l’amour charnel (Le lit, les vêtements enlevés), ainsi que l’amour de la musique (Les deux violes parfaitement...
tracking img