La politique de la concurrence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5423 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Moulay Ismail
Faculté des Sciences Economiques Juridiques et Sociales de Meknès
MS : Economie et Stratégie des Institutions Financières

La Politique de La Concurrence

Rédigé Par : Encadré Par :
Daoudi Mohammed Amine Mr Zeamari MohamedEl Miloudi Wiam
Sekkali Badreddine
Année Universitaire : 2011-2012



Sommaire

Introduction…………………………………………………………………………....3
Axe I : La concurrence………………………………………………………………..4
I – Définition…………………………………………………………………………..4
II - Les Types de La Concurrence…………………………………………………...6
III - Analyse des 5 Forces Concurrentielles………………………………………….8
IV - L’intérêt de LaConcurrence……………………………………………………10
V - Les Limites de La Concurrence………………………………………………….10
Axe II : La Politique de La Concurrence …………………………………………..12
I – Définition…………………………………………………………………………12
II – Objectifs………………………………………………………………………….13
III – Les avantages de La Politique de La Concurrence…………………………...13
IV - Intervention des Pouvoirs Publics et La Politique de La Concurrence……...13
V - Les Critiques adressées à La politique de LaConcurrence……………………16
Conclusion …………………………………………………………………………17

Introduction

Depuis l’effondrement des économies socialistes et l’adoption du système libéral dans presque tous les pays de la planète, une notion apparaît de plus en plus dans les économies. Il s’agit de la concurrence.
La concurrence est à la base de l’économie libérale qui s’est mondialisée. Dans le modèle del’économie de marchés. La concurrence est censée être la méthode la plus efficace d’organisation pour le fonctionnement de l’économie. Alors que dans les modèles dirigistes et étatiques c’est l’Etat qui organise et fixe l’orientation de l’économie.
Désormais, il faut s’abstenir de toute politique protectionniste au profit de la seule loi du marché. En d’autres termes, tous les pays àéconomie libérale doivent adopter une politique de la concurrence qui traduit l’affirmation et l’acceptation du principe de la liberté du commerce et de l’industrie.
Dans l’exposé qui va suivre, nous nous attarderons deux volets extrêmement important ; à savoir la concurrence dans son aspect global et la politique de la concurrence.

Axe I : La concurrence
I - Définition
La concurrenceéconomique correspond à une situation de libre confrontation entre l'offre et la demande, sur un marché :
* Ainsi plusieurs agents proposent de vendre des biens ou des services équivalents ou substituables ;
* Ainsi les clients potentiels peuvent choisir entre les différents produits proposés et accessibles.

Dans un contexte commercial ou marketing et du point de vued’une entreprise, la concurrence est constituée de l’ensemble des acteurs proposant des produits ou services répondant au même besoin que celui à laquelle cherche à répondre l’entreprise par le biais de son offre commerciale.
Depuis Adam Smith, la concurrence est un concept fondamental de la tradition libérale et de la science économique. Selon ce point de vue,elle est un aspect de la liberté individuelle et donne non seulement le droit mais aussi la possibilité matérielle aux agents économiques de pouvoir faire des choix et d'utiliser leur raison.
La concurrence favorise l’adaptation permanente entre offre et demande et l’innovation. Pour les néo-classiques, la concurrence s'analyse à travers le cadre de la concurrence pure et parfaite,d'autres écoles insistent sur la concurrence comme processus d'innovation (Friedrich Hayek) ou de destruction créatrice (Joseph Schumpeter).
Les divers agents économiques cherchent souvent à fausser la concurrence à leur profit au détriment d'agents plus faibles ou moins bien organisés. Aussi, à partir de la fin du XIXe siècle, les...
tracking img