La question "qui suis-je ?" admet-elle une réponse exacte ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La question Qui suis-je ? admet-elle une réponse exacte ?

« Connais-toi toi-même. » était-il inscrit sur le fronton du temple de Delphes où officiait la Pythie. Cette recommandation signifie que toute recherche de la vérité est vaine si elle ne commence par la connaissance de soi-même, autrement dit du sujet individuel qui est moi. Platon reprend cette exigence dans le dialogue Charmide (164 –165) en en montrant en même temps la caractère apparemment paradoxal car cette connaissance apparaît comme la connaissance de cette connaissance (comme si l’on demandait de voir la vue ou d’entendre l’ouïe, ajoute Socrate dans le dialogue). Et pourtant, elle apparaît comme nécessaire pour savoir de quoi le sujet est capable mais aussi pour pouvoir dire que l’on sait de quoi l’on parle lorsqu’ondit « je ». En effet, si ça n’est pas le cas, il faudrait admettre que nous employons souvent le sujet (y compris au sens grammatical) sans savoir ce qu’il désigne et par conséquent que nous sommes ignorants de ce que nous disons.
Or, une connaissance exhaustive du sujet correspondrait à une connaissance objective de celui-ci. Mais, justement, le sujet étant, par définition, tout le contraired’un objet, en cherchant à le connaître de manière complète et fini, ne passerions-nous pas à côté de ce qui en fait la spécificité ? Et pourtant, la réponse à la question qui suis-je ? apparaît légitime comme le montre le fait qu’elle est si souvent formulée et que nous avons à coeur de connaître le sujet pour pouvoir décrire sa personnalité (nous ne pourrions accepter de vivre parmi des individussans les connaître). Par conséquent, une connaissance exacte du sujet est-elle possible dans la mesure où elle semble aller à l’encontre de ce qui fait la nature de ce sujet ? Mais même si elle est possible, n’est-elle pas immorale dans la mesure où elle aboutirait à considérer le sujet comme une chose, à le réifier ?
La question Qui suis-je ?admet-elle une réponse exacte ?
Pour le savoir, nousnous demanderons tout d’abord si c’est le sujet qui est seul capable de savoir exactement qui il est puisqu’il apparaît a priori comme celui qui se connaît le mieux. Puis, si ça n’est pas la science qui est à même de nous fournir les connaissances les plus complètes sur le sujet dans la mesure où elle est vue comme utilisant les méthodes les plus adéquates pour cela. Enfin, si cette recherche n’estpas vaine dans la mesure où le sujet apparaît comme échappant à toute tentative de le cerner de manière définitive.

Il est très fréquent que le sujet réponde à la question de savoir qui il est. En guise de réponse, chacun fournira ses noms, prénoms, date de naissance, etc. En effet, il s’agit là des éléments de notre identité qui nous viennent spontanément à l’esprit pour la décliner. Mais ils’agit d’éléments de notre identité sociale qui apparaissent comme conventionnelles. Et pourtant, chacun a tendance à s’identifier à eux comme le montre le fait que l’on fait parfois dépendre le caractère d’une personne du prénom qu’il porte en faisant croire à un rapport de cause à effet entre les deux. Ainsi, si je m’appelle Jean Dupont et que je suis né le 16 mars 1952, j’aurais tendance àcroire que je suis le seul dans ce cas alors que la probabilité d’homonymes nés le même jour est assez élevée. Cependant, si je lis l’inscription « Jean Dupont est un imbécile. », j’aurais beaucoup de mal à ne pas considérer qu’elle ne m’est pas destinée ou bien qu’elle ne me concerne en rien. Et lorsque je dis que je suis Jean Dupont, ce n’est pas seulement un raccourci pour m’éviter de dire que cesont les noms et prénoms qui m’ont été donnés, car je vais jusqu’à croire que c’est vrai alors qu’il y a probablement de nombreux Jean Dupont !
Aussi pourrions-nous être tentés de démêler ce qui, dans notre identité, nous est propre d’une part et provient de conventions sociales d’autre part. En effet, ces dernières apparaissent comme des étiquettes qui sont posées sur le sujet pour le...
tracking img