La raison a-t-elle toujours raison?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La raison a-t-elle toujours raison ?

Formulation d’un problème :
Peut-on, grâce à la raison, atteindre une connaissance absolue universelle, ou bien au contraire, atteint-elle nécessairement des limites ? Y a-t-il alors des objets qui lui échappent et, si c’est le cas, comment peut-elle le savoir ?

Plan de l’étude
—> Sur quoi peut bien reposer le fait que la raison appelle, ou exige,cette universalité (« toujours ») comme son attribut le plus essentiel ?
—>N’y a-t-il pas des écarts, ou du moins des distinctions à faire, entre cette exigence d’universalité et ce que la raison peut réaliser effectivement (par exemple en tant que sciences multiples) ?
—>Peut-on alors entendre que la raison humaine est quelque chose de fini qui certes peut avoir raison sans pour autant avoirtoujours raison ?

Dans tous les cas, pour toute question concernant la raison, il faut dépasser la raison comme simple exigence d’universel, en montrant que la raison doit assumer ses failles, ses échecs, ses faiblesses ou ses excès, pour prétendre rester la raison et accomplir son rôle conducteur dans la destinée humaine.

I. Approfondissement problématique (analyse du sujet posé)
On peut releverune contradiction interne à « la raison » et peut-être même tout un essaim d’antinomies qui la traversent de façon dynamique. « Rien n’est plus conforme à la raison que le désaveu de la raison » dit Pascal. La raison parvient à se désavouer, se critiquer elle-même, mais sans se perdre. Elle peut se mettre en question, se remettre en cause, sans cesser d’être « la raison ».
On doit aussidistinguer entre la Raison et la raison : cad entre l’idéal des Lumières d’une raison toute puissante et la faculté humaine de raisonner.
Avoir tort, se désavouer, ne serait peut-être qu’une autre manière, pour la raison, d’avoir encore raison (malgré les excès et les défauts), et cette reconnaissance ne serait peut-être qu’une ruse pour mieux exercer son emprise, à travers le principe de raison : rienn’est sans raison.
Si, en effet, la raison devait toujours avoir raison, alors son absolu, son « toujours », risquerait de la situer hors du temps et, par conséquent, de nous. Comment pourrait-elle raisonner, entrer dans un raisonnement vivant, pour s’actualiser ? Ne faut-il pas qu’elle se détermine aussi et entre dans le temps ?
La raison ne nous accompagne pas comme un Au-delà absolu, une véritétoujours la même = identique, puisqu’elle se réalise, vient jusqu’à nous, mais elle n’est pas non plus une ombre mobile, une sorte de double qui varierait à côté de nous : elle évolue avec nous dans l’histoire. D’où, l’alternative :
—> Du haut d’un ciel idéal, toujours identique, fixé comme le nécessaire, elle est divine, mais inaccessible, elle reste vaine pour nous : impraticable.
—> Plongéedans le devenir fuyant, mobile, le contingent : elle ne reçoit aucun être durable et, par suite, reste impuissante pour nous conduire et nous guider.

II. Thèse : L’exigence d’universalité.
L’homme, parce qu’il est un sujet libre & autonome, se règle sur l’idéal de la raison — une exigence d’universel.
En effet, la raison est donnée à tout homme. Si l’homme est homme c’est parce qu’il a cetteforce de raison, cette puissance de raisonner en suivant des règles, principes et lois qu’il s’est imposé à lui-même volontairement. Il se conforme à un ordre dont il est lui-même responsable. Pourquoi la raison, qui est donnée à tout homme, doit-elle être universelle ? Et pourquoi doit-elle le conduire à poser des réalités en dehors d’elle, cad des réalités toujours vraies ?
a. 1er moment del’idée = 1er §
–> Position : la raison se détache de tout ce qui est sensible.
Tout ce qui est particulier et personnel, justement parce qu’il nous appartient en propre et relève de notre vécu privé, ne peut appartenir à un autre, ni par suite relever de l’universel.
–> bref développement.
Chacun sait que ses sentiments, ses désirs, ses impressions & sensations lui appartiennent. Chacun...
tracking img