La reine morte de montherlant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Reine Morte
Henry de Montherlant, 1942

I - Indications générales

- Biographie de l’auteur

Henry de Montherlant est un écrivain français est né à Paris en 1895. Sa jeunesse est partagée entre la guerre, le stade et l’arène. Soldat dans l’infanterie, il a été grièvement blessé en 1918. Après 1925, pendant dix ans, Montherlant, avide de « féerie », voyage en Espagne, en Afrique dunord, en Italie. Il abandonne la violence : ses héros sont des Voyageurs « traqués » par eux-mêmes. A partir de 1942, l’œuvre romanesque paraît faire place à l’œuvre dramatique où se retrouveront les thèmes les plus élevés de Montherlant et son admirable variété de ton et de style. Il fut élu à l’Académie Française en 1962. Menacé de cécité totale, il s’est donné la mort en septembre 1972.
Henryde Montherlant est un dramaturge, un romancier, un poète et un essayiste.

Théâtre : - L’Exil (1929)
- Le Cardinal d’Espagne (1960)
- La Guerre Civile (1965)

Romans : - La Jeunesse d’Alban de Bricoule (1922 - 1926 - 1969)
- Les Célibataires (1934)
- Les Jeunes filles (1936 - 1937 - 1939)
- Le Chaos et la Nuit(1963)
- La Rose de Sable (1968)

Récits : - Aux fontaines du désir (1927)
- La Petite Infante de Castille (1929)
- Un voyageur solitaire est un diable (1961)

Essais : - La Relève du matin (1920)
- Les Olympiques (1924)

Poésie : - Encore un instant de bonheur (1934)

- Contexte littéraire

Les courantslittéraires de l’époque sont le Surréalisme, l’Existentialisme, le Théâtre de l’absurde et le Nouveau roman. Montherlant ne fait pourtant pas parti de ces mouvements littéraire. Il n’appartient à aucun courant.



- Contexte historique

Montherlant connu la première et deuxième guerre mondiale. Il fut soldat pendant la première et revint en 1918, grièvement blessé. A partir de là, il futinfluencé par ce qu’il avait vécu et écrivit des romans parlant de la guerre. La Relève du Matin (1920) est l’un des plus beaux « romans de guerre ».

II - Présentation générale de l’œuvre

- Genre de l’œuvre

La Reine Morte est une pièce de théâtre dramatique portugaise.

- Publication

La première représentation eut lieu le 8 décembre 1942 à la Comédie Française dans une mise en scènede Pierre Dux.
Le sujet de La Reine Morte est emprunté à l’histoire d’Ines de Castro, épouse secrète de l’infant Pedro, assassinée en 1355 sur l’ordre du roi Alphonse IV de Portugal. Après la mort de son père, Pedro monte sur le trône et fit exhumer le cadavre d’Inès et obligea la cour à la reine morte les honneurs royaux.
Montherlant s’est aussi inspiré de Francisco Vieira « Inès de Castro »représentant Inès de Castro entourée de ses deux enfants, suppliant le roi du Portugal de l’épargner.

- Œuvre isolée

La Reine Morte est une œuvre isolée qui n’appartient à aucun cycle ou emble d’œuvre.

- Titre de l’œuvre

Le choix du titre est du au fait que dans l’histoire réelle, Inès de Castro est devenue Reine, une fois qu’elle fut morte, après que le roi Pedro exhuma son corpspour lui remettre les honneurs royaux.

- La structure l’œuvre

La Reine Morte comporte en tout trois actes, dont les deux premiers possèdent deux tableaux. L’acte I est composé de sept scènes, l’acte II, de cinq scènes et le dernier acte, de huit scènes.

III - Etude précise

- Le contexte spatio-temporel

L’histoire est mise en place au XIVème siècle, « autrefois », au Portugal.- Les principaux personnages

Le Roi Ferrante : sa personnalité grandit d’acte en acte et semble perdre toute humanité. C’est un scélérat, mais en même temps il a de la délicatesse et de la gentillesse. Il est toujours sincère, il tue mais croit en l’immortalité de l’âme. Il est étrange et il le sait. Il est profond et a horreur de la profondeur. Il a peur de paraitre faible ce qui...
tracking img