La religion grecque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La religion grecque
Fernand Robert, collection Que sais-je? PUF

Chapitre premier: Croyance, mythologie et littérature

-Il faut tracer les frontières qui permettront de dire ce qui pour les Grecs de l'Antiquité est véritablement objet de foi, cela était leur religion.
I. Religion et mythologie
-Les mythes étaient incapables d'inspirer la foi, même les penseurs grecs le savaient bien, lavraie religion des Grecs n'était pas dans leurs légendes. Les penseurs grecs voyaient les dieux comme des forces de la nature personnifiées.
-Toutes les interprétations allégoriques modernes des dieux ou des mythes antiques se ramènent à la notion de mythe solaire.
-On peut appeler évhémérisme, en général, toute tentative de ramener la mythologie à une pure et simple déformation de l'histoire etdes événements réels. Attitude dangereuse pour la notion de divinité.
-On trouvait en Grèce des Tumulus, considérés comme les tombeaux de héros. Problème de ce mot, il présente à la fois des personnages présentés comme des simples mortels par Homère et des personnages adorés comme des divinités. En fait, ils ont faites exploits de leur vivant et exercent un pouvoir après leur mort, comme tousles défunts, mais à un degrés supérieur. Frontière difficile à tracer entre dieux et héros.
-La religion n'est pas dans ce qu'on raconte mais dans ce qu'on fait. Il n'y a pas forcément besoin de croire aux mythes pour être pieux. Le mythe apparaît comme un moyen d'expliquer le rite, comme un aition, mot grec qui désigne le pourquoi d'un usage. Le rite est l'origine des mythes, méthode d'analysedite étiologique. Mais cette analyse semble erronée, on pense que les grands mythes ne sont pas étiologique, il y a trop de rites particuliers pour un mythe.
-La foi des anciens Grecs s'adresse à des personnes divines, mais c'est essentiellement une idolâtrie. La statue du dieu n'est pas une représentation de celui-ci mais c'est le dieu même.
-Le fond de la croyance concerne donc des actes qui ontleur valeur en eux-mêmes avant l'invention des dieux, qu'il s'agisse de très humbles rites ou de fêtes somptueuses.
II. Les trois fonctions
-George Dumézil est l'auteur de la thèse selon laquelle les sociétés indo-européennes sont socialement organisées selon les trois fonction de souveraineté, de guerre et de production économique. Chaque dieu est relié à l'une des trois formes d'activité.Cette tripartition semble difficilement applicable à la civilisation grecque, celle-ci ayant subi un brassage important lors de son installation. Un dieu grec est peu enclin à la spécialisation étroite. Chaque dieu a presque toutes les fonctions selon ce qu'on veut lui demander.
-Ce qu'il manque aux Grecs, c'est un clergé. Il y a des prêtres mais ils ne se distinguent en rien du reste de lapopulation. Religion sans dogme, les prêtres ne propagent pas une espèce d'enseignement. Le manque de clergé a fait que les Grecs n'ont pas su conserver une religion indo-européenne. Quelques exceptions issues de la royauté ou de cultes et de familles particulières.
III. Religion et littérature
-Les œuvres d'Homère et d'Hésiode n'ont jamais eu le caractère de livres sacrés. Les auteurs écrivaient souventpour des sanctuaires ou des fêtes, d'où une influence des cultes sur la littérature et aussi influence des poètes sur ce que chacun sait ou pense des dieux. Il y a surtout une grande liberté de la pensée et de l'imagination.
IV. Pausanias
-Auteur d'une Périégèse, un « guide », de la Grèce continentale, qui décrit un très grand nombre de sanctuaires et les rites qui s'y pratiquaient. Il aide àcomprendre ce que fut la réalité de la vie religieuse en Grèce. Beaucoup critiqué, à tord selon Fernand Robert.

Chapitre II: Sanctuaires et rites

I. Problèmes et de vocabulaire
-Le mot sanctuaire traduit le grec hier qui signifie le terrain sacré, traduction très approximative, mais on va s'en contenter.
II. Autels et sacrifices
-L'édifice le plus important dans un sanctuaire c'est...
tracking img