La roumanie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le régime communiste débute par le coup d'État organisé le 6 mars 1945 par le ministre soviétique des affaires étrangères Vychinski en visite à Bucarest, avec la logistique del'Armée rouge et du NKVD). La Roumanie reste une monarchie, mais le coup d'État place les communistes à l'Intérieur, aux Finances et à la Justice. Ce coup d'État renverse Rădescu et met lescommunistes (ultra-minoritaires) au pouvoir ; c'est alors seulement que l'URSS commence à considérer la Roumanie comme un allié. Le roi Michel reçoit même de Staline l'Ordresoviétique de la Victoire. Toutefois, le Royaume-Uni et les États-Unis protestent et exigent la tenue d'élections libres. Les élections ont lieu le 19 novembre 1946 et donnent 71 % des voix auxcommunistes, dans un contexte de terreur où les candidats des autres partis qui ont osé se maintenir, sont au mieux rossés et pillés, parfois assassinés, tandis qu'en milieu rural oudans les banlieues, les électeurs sont menés aux urnes sous la menace des armes35. Ainsi les communistes s'emparent du Parlement, de la plupart des préfectures et des mairies, tandisque l'Armée rouge se charge de réprimer toute forme de protestation. Bien que la Roumanie fût encore une monarchie officiellement pluraliste, le régime est déjà en voie de devenirtotalitaire : les membres des autres partis politiques, ainsi que ceux des syndicats indépendants et du monde associatif, sont arrêtés et emprisonnés en masse, sauf l'aile gauche dessocialistes qui se rallient au P.C. pour former le « Parti ouvrier roumain ». Devenue une monarchie communiste, la Roumanie est dans une situation instable qui prend fin le 30 décembre1947, lorsque le roi Michel Ier, menacé dans son bureau de représailles contre ses partisans par le ministre soviétique Andreï Vychinski en personne, abdique et quitte le pays.
tracking img