La socialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. La socialisation

Socialisation : processus par lequel un individu vas apprendre et intérioriser les normes et les valeurs de la société a laquelle il appartient ce qui lui permet de se créer sa personnalité sociale et s'adapter à cette société .

Processus : phénomène qui intervient tout au long de la vie

Apprendre et intérioriser : un apprentissage peut s'oublier tandis que uneintériorisation est l'acquisition d'un réflexe .( politesse manger avec les couverts )
Un réflexe est acquis de 3 manières : explication , contraintes , imitations

Norme : Scène de conduite qui guide les comportements
juridique : lois : normes écrites dans les codes
sociales : normes transmises oralement qui dépendent de la société ( la politesse manière de parler , facon des'habiller...) ( norme sociale peut entrainer l'exclusion ex : la fille mere , sdf ,les roms )

Valeur : Idéal auquel on croit (ou des principes ) elles vont influencer nos comportements qui peut entrainer applications ou rejet des normes .

Le changement de valeur peut entrainer certaines revendications du peuple ( ex : pop noir ) qui passe par des mouvements sociaux qui vont réclamer de nouvelleslois , donc de nouveaux droits ( = changement des normes ) ( avortement , travailler et ouvrir compte pour femmes , plus chef de famille )

Chaque individu à sa propre personnalité ( caractère ) mais dans la vie en société on doit acquérir une personnalité sociale ( règles de conduites , langage ) voir plusieurs personnalité sociales selon institutions fréquentées .

DONC a chaque statutscorrespond ensemble de rôles = peuvent entrer en contradiction ( ex : enfant qui a + de liberté + d'autonomie = conflit avec son rôle d'élève .
Rôles évoluent avec la société = Dynamique
les mentalistes conditionnent l'évolution des rôles
La personnalité sociale = acquisition de ses rôles afin d'être intégré dans la société

La socialisation : un héritage

Thèse Durkheim- Émile(sociologue Fr XX ème S) :L'école doit jouer un rôle majeur dans la socialisation des individus et former les citoyens + obligation de parler le français.
Pour lui école = l'accès à l'instruction pour tout les individus dont la société a besoin ( instruit , cit républicain )
= Un héritage car les individus apprenaient la culture de la société
1959 école obligatoire 16 ans , critique : Durkheim conçoitla socialisation comme un élevage donc les individus ont peu d'autonomie

→ analyse de la socialisation par sexe : montrent rôles attendus pour chacun des enfants inculqués dès petit
( attributs des parents : fille ( sérieuse , tache ménagère : préparation futur rôle )
gars ( bricolage , « gamin » imitation père ) ;
suivi scolaire : fille ( + strict avec , sérieuse , pression prréussite scolaire )
gars ( obligation de réussite = poursuite étude = emploi = chef de famille ) ,
considération des parents : Filles ( fragile = surproduction ) , mignonne , gentille )
Gars : ( grand fort = valorisation de la force physique )

stéréotypes = vie dur malgré évolution de la société , changements de mentalité = long

Explication : la culture = à l'origine des stéréotypes desexe . Éducation des enfants selon attentes de la société . La culture  ≠ norme , il y a pas de nature féminine « on ne nait pas femme on le devient » S de beauvoir . La féminité preté aux femmes est imposé par la culture et par les hommes


La socialisation selon de groupe social
rôle de la famille et de l'école

socialisation = en partit réalisé par la famille : 1 er visage de lasociété que rencontre l'enfant ( soc primaire )
Mais des école taux de réussite enfants milieux populaires = inférieure aux milieux favorisés
niveau de langue , synthaxe = globalement inférieure ( constat par Pierre BOURDIEU )
= inégalité des chances entre enfants de differentes pcs . Inégalité tres elevé dans grandes ecoles = davantage de fils de cadre que d'ouvrier = contraire au...
tracking img