La tentation de saint-antoine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Orgueil, criant :

A moi, mes filles

Paraît derrière l'ermite.

La chevelure hérissée, les yeux rouges, le teint blême, la stature haute, le sourcil relevé. Un grand manteau de pourpre dont elle s'enveloppe cache les ulcères de ses jambes, et elle baisse le menton pour regarder dans sa poitrine un serpent qui la ronge. On entend des sifflements, des aboiements, des cymbales qui sonnent,des clochettes qui tintent, et les Hérésies s'avancent, par longues files séparées, portant sur leurs têtes des serpents ou des fleurs ; dans leurs mains, des fouets, des livres, des zodiaques, des glaives, des idoles, des colliers d'amulettes autour du cou, des tatouages sur la figure avec des costumes de la Chaldée, de la Perse et des Indes, -le visage enflammé comme des fournaises, d'autresplus pâles que des ombres. -il y a des magiciens à longue barbe, des prophétesses, les cheveux épars, des nains qui hurlent. Leurs haleines font une vapeur dans la nuit et leurs yeux étincellent comme la pupille des chats sauvages.

Elles s'amassent, en se grimpant sur les épaules. La Logique, qui bat la mesure avec un bâton de fer, conduit leur marche, l'Orgueil ricane d'une façon stridente.Antoine dans sa cellule frémit. à mesure qu'elles approchent, une des ombres précédentes apparaît dans sa forme particulière et se mêle à leurs groupes.

C'est d'abord : la Luxure, rouge de cheveux, blanche de peau, très grasse, vêtue d'une robe jaune rehaussée de perles et de diamants. Elle est aveugle. De ses doigts chargés d'émeraudes, elle relève sa robe doucement, jusqu'à la hauteur deschevilles.

La Gourmandise a le cou maigre, les lèvres violettes, le nez bleu. Ses dents pourries retombent sur son menton, et sa tunique tachée de graisse et de vin laisse déborder son ventre, qui lui couvre les cuisses. La colère est cuirassée d'airain, ruisselle de sang ; des flammes jaillissent de son casque fermé ; deux boules de plomb terminent ses bras.

L'Envie, aux oreilles énormes, se pinceles lèvres, se ronge les ongles, s'égratigne le visage, se couche derrière tous les péchés, se vautre sur le sol et leur mord le talon.

L'Avarice, vieille femme en haillons recousus, agite continuellement dans l'air sa main droite qui a dix doigts, et de la gauche elle retient des pièces d'argent dans ses poches trop pleines.

La Paresse, sans pieds ni bras, se traîne péniblement sur leventre et soupire.

Toutes les Hérésies maintenant sont confondues. Les péchés, plus grands qu'elles, les poussent par derrière. Des nuages bruns roulent sur la lune, elle apparaît çà et là entre leurs déchirures et illumine la scène d'un reflet verdâtre.

Les Hérésies.
Augmentent, entourent la cabane, vont jusqu'au seuil de la chapelle ;
elles disent en adoucissant leurs voix :

Pourquoitrembler, bon ermite ? Nous sommes les pensées mêmes avec qui tu causais tout à l'heure : ne crains rien, bon saint Antoine, ne crains rien !



Antoine.

Oh ! Comme il y en a ! J'ai peur !



Les Patricianistes.

Peur de la chair, n'est-ce pas ? Elle est mauvaise.



Antoine.

Oui !



Les Patricianistes.

C'est par elle que nous sommes maudits !



Antoine.

Eneffet !



Les Patricianistes.

Et maudits par le père du Verbe, source de tout esprit et dont la chair est l'ennemie, comme le diable est son ennemi. S'il l'avait créé cependant, aurait-il maudit son oeuvre ? Les corps font les corps, l'esprit fait l'esprit : le diable a donc fait le corps, a fait l'homme, Satan est son auteur.



Les Paterniens.

Pas tout entier ! Depuis la poitrineseulement jusqu'en bas. Dieu a formé la tête où pousse la pensée, le coeur où palpite la vie. Mais c'est le Diable qui a fait la digestion, la génération et l'envie de voyager qui circule dans les pieds.



Une Hérésie.

Oui ! L'homme est de deux parties quant au corps, d'une seule quant à l'esprit, de trois en tout. Dieu, de même, est de trois parties, dont le père est la première, le fils...
tracking img