La vie etudiante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
Lorsque l’on devient étudiant, beaucoup de choses change autour de nous. On n’évolue pas pareil, à des vitesses différentes et dans des lieux différents. On découvre un monde complètement différent du lycée que l’on vient de quitter. Pour certains étudiants, le cap est difficile et dur a franchir, pour d’autre c’es facile. On peut alors se poser une question : Comment un étudiantpeut-il s’épanouir dans ses études supérieures selon sa filière ? Pour répondre a cette question, on va voir en premier temps les conditions de vie d’un étudiant en passant par le logement et les revenus et dans un second temps on abordera la vie sociale d’un étudiant en passant par l’appartenance à un groupe ou une association et les loisirs.

I - Les Conditions de vie d’un étudiant :

Lesétudiants occupent fréquemment des situations de transition : entre le domicile des parents et un logement indépendant et entre aussi l’autonomie financière et la dépendance économique à l’égard de la famille. La diversification des publics accédant à l’université a d’ailleurs probablement contribué à accentuer cette caractéristique : aux enfants de la bourgeoisie qui poursuivent leurs étudessupérieures tout en restant sous l’étroite dépendance de la famille.
La vie d’un étudiant passe par deux axes essentiels premièrement le logement et deuxièmement le revenu.

A - Le Logement :
Une majorité des étudiants vivent durant la semaine dans un logement différant de celui des parents. D’après les auteurs l’élément essentiel caractérisant les modes de résistance des étudiants de 1992 est lemaintien d’une forte dépendance à l’égard des parents. Plusieurs axes principaux sont évoqués premièrement « la dépendance résidentielle est associée à une proximité subjective avec les parents » deuxièmement « La majorité des étudiants rentre chez eux le week-end » selon eux seulement 28% des étudiants interrogées ont passé les cinq nuits de la semaine précédent l’enquête chez leurs parents et52,5% y ont passé au moins une nuit. Troisièmement ils énoncent que « L’indépendance résidentielle : surtout sensible après 24ans » parmi cette tranche d’âge on distingue les hommes qui résident plus souvent dans un logement indépendant alors que les étudiantes bénéficient d’un logement payé par leurs parents.
Le document 2 qui est tirée du livre « Les Etudiants » d’Olivier Galland et Marco Obertiévoque le logement sous la problématique : « être ou ne pas être chez ses parents » selon les auteurs l’un des facteurs décisifs du type de relations qu’entretient l’étudiant avec sa famille est évidemment lié à la proximité physique et à la fréquence des rencontres. Pour eux les situations sont contrastées puisqu’une partie encore importante des étudiants vivent au domicile des parents tandis qued’autres ont leur propre logement. Deux axes principaux sont alors mit en évidence : premièrement « Le maintient d’une forte dépendance à l’égard des parents » et deuxièmement la démarche pour trouver un logement étudiant. Selon l’enquête réalisée par le CREDOC (en 1992) la conclusion n’en a déduit que la proportion d’étudiants vivant à Paris est plus élevée qu’en province (63% contre 33%). L’unedes raisons de cette hypothèse est le prix, la fréquentation d’un logement individuel par les étudiants parisiens et le coût le plus élevée des logements. Ces chiffres pour les auteurs montrent l’ambiguïté de la définition du logement étudiant. Selon eux la frontière entre la dépendance et l’interdépendance est floue. Les modes de vies des étudiants sont principalement marqués par des itinérairespar rapport à un modèle antérieur ou la succession des états se fait de manière plus tranchée. Pourtant il n’est pas difficile de trouver un logement étudiant, aujourd’hui un étudiant boursier peut avoir un logement étudiant dans l’une des nombreuses résidences qui sont plus proche de son lieu d’étude. Pourtant l’auteur souligne la difficulté d’avoir un logement ou encore de le payé due...
tracking img