Etudiant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les produits laitiers ultra-frais

Le secteur des produits laitiers comptait, en 2009, 1649 produits. L’Oqali (Observatoire de Qualité de l’Alimentation), dans un rapport sur les produits laitiers ultra-frais a regroupé les yaourts, les spécialités laitières, les laits fermentés, les fromages frais et les desserts lactés. Ce qui leur a permis de compter 2810 enregistrements relatifs auxproduits ultra-frais (ont été omis les doublons issus de produits identiques, l’évolution des produits dues à des changements au niveau des valeurs nutritionnelles et ou des ingrédients, des produits issus du même assortiment, des produits identiques mais vendus dans des conditionnement différents…)
L’Oqali a classé ces produits par famille et selon quatre grands segments de marché :
* les marquesnationales ;
* les marques de distributeurs ;
* les marques de distributeurs d’entrée de gamme (premiers prix) ;
* les produits de hard-discount

La consommation des produits laitiers ultra-frais chez les français

Les produits ultra-frais laitiers et les entremets représentent 4%, 5% et 7% de la consommation totale respectivement pour les adultes, les enfants entre 11 et 17 anset les enfants entre 3 et 10 ans. Selon la sous-population d’étude, ces produits représentent également entre 5 et 7 % des apports énergétiques, entre 11 et 15% des apports en sucres, entre 6 et 8 % des apports en acides gras saturés et entre 13 et 17 % des apports en calcium.

Segment de marché

Pour tous les traitements réalisés dans les études sectorielles, chaque secteur a été divisé en 3segments de marché :
* Marques nationales (ou MN) : ce sont les produits de marque ;
* Marques de distributeurs (ou MDD) : ce sont les produits à marques d’enseignes de la distribution et dont les caractéristiques ont été définies par les enseignes qui les vendent au détail ;
* Marques hard discount (ou HD) : ce sont les produits vendus uniquement en magasin hard discount.

Uneventilation plus fine et au cas par cas a pu être définie au sein de chaque rapport sectoriel, afin de distinguer éventuellement les produits en gammes :
* Cœur de cible
* Entrée de gamme
* Haut de gamme

La classification des produits laitiers ultra-frais comporte 6 familles

Les desserts lactés (45%), les fromages frais nature (6%) et aromatisés ou aux fruits (7%), les yaourts auxfruits (16%), les yaourts sucrés et ou aromatisés (13%) et les yaourts nature ou yaourts 0% (natures, aromatisés, aux fruits) (14%).

Les parts de marché des produits ultra-frais, selon le TNS Word Panel

* les desserts lactés : 72% ;
* les fromages frais nature : 58% ;
* les fromages frais aromatisés ou aux fruits : 59% ;
* les yaourts nature et les yaourts 0% (nature aromatisésou aux fruits) : 72% ;
* les yaourts aux fruits : 79% ;
* les yaourts sucrés et ou aromatisés : 63%.

Les parts de segments de marché au sein de chaque famille

Répartition des produits par niveau de segmentation

Les produits laitiers ultra-frais étudiés couvrent l’ensemble des segments de marché soit :
Les produits issus du hard-discount (19%) et des marques de distributeursd’entrée de gamme (4%) sont en proportions plus faibles par rapport aux produits de marques de distributeurs (46%) et de marques nationales (31%).

L’étiquetage des produits

Nous trouvons 6 étiquetages de produits différents pour les produits laitiers ultra-frais :

* L’étiquetage nutritionnel (1485 produits)
* Les allégations nutritionnelles au sens des libellés exacts de l’annexe durèglement (CE) (366 produits)
* Les allégations de santé, selon une nomenclature interne dans l’attente des discussions réglementaires en cours (125 produits)
* Les repères nutritionnels (452 produits)
* Les recommandations de consommation (292 produits)
* Les adjonctions de vitamines et minéraux (127 produits)

D’après l’Oqali, 91% des produits laitiers ultra-frais possèdent un...
tracking img