Laure clouet (critique)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1170 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Peut-on dire que le roman d'Adrienne Choquette témoigne d'une réelle transformation du personnage principal (dans son caractère, sa façon de voir le monde, etc.) qui la ferait passer de la soumission à l'émancipation (passage des valeurs traditionnelles aux valeurs modernes)? » 

Durant la période «Duplessis», le peuple québécois se devait de préserver ses valeurs traditionnelles malgré levent de changement qu’il connaissait. Les autorités se servaient des auteurs de cette période pour faire superflu véhiculer les valeurs conservatrices. La famille, la terre et la religion sont donc mises en de l’ avant. Mais avec la Révolution tranquille de l’après-guerre, la société devient plus moderne et plus ouverte aux changements. C’est d’ailleurs de cette évolution idéologique, quel’auteure, Adrienne Choquette, s’est inspirée pour son personnage principal, dans son roman, Laure Clouet. Il faut éviter l’abus des #. Laure Clouet représente bien l’évolution de l’idéologie québécoise dans le sens ou elle témoigne d’un réel changement, qui la fait passer des valeurs traditionnelles aux valeurs modernes. Elle pose des actes hors normes pour quelqu’un qui tient à conserver son patrimoine, enplus d’avoir un comportement et des habitudes complètement différents d’autrefois. Mais derrière des aires de femme moderne, se cache une femme qui appréhende encore l’ouverture et une femme soumise aux valeurs et dires de sa mère.

De Toute Évidence, on peut affirmer que Laure Clouet est un personnage qui parait subir un véritable changement. Elle pose, en effet, des actes qui sont contrairesau principe de préservation de ses traditions. Après la mort de sa mère, Laure décide de rénover la cuisine de la demeure familiale. L’auteure laisse entendre que la famille Clouet n’aime pas beaucoup le changement et que celle-ci rénovait sa maison que très rarement. La rénovation de la cuisine est donc quelque chose de peu commun, car il va à l’encontre des valeurs familiales des Clouet. « […]sa cuisine, avait été le second acte extravagant de Laure Clouet. Elle y avait mis plus d’argent que toutes les dépenses de la maison depuis dix ans». La cuisine maintenant symbolise la modernité alors que le reste de la maison symbolise plutôt le substantif absent traditionnel. « […] la cuisine, c’est le progrès et le reste de la maison, l’ancien temps». ». Belle observation. L’antithèse met enrelief l’opposition de la cuisine au reste de la maison qui n’a pas été rénové pour représenter une Laure moderne et différente de sa famille. Son caractère et sa façon de vivre sont différents d’autrefois. Laure est maintenant une femme qui se fait des petits plaisirs et s’attarde à des choses futiles. « Maintenant on voyait des choses surprenantes. On voyait, par exemple, Mlle Clouet se coifferde paille et de rubans, on la voyait s’attarder dans les boutiques de mode». C’est un second souffle de vie pour Mlle Clouet, elle n’est plus la même. «Tu as l’air d’une lampe dont on aurait renouvelé l’huile…». On comprend que Laure a changé depuis la mort de sa mère, elle rebâtit sa vie en posant des actes singuliers et en prend du temps pour elle, chose qu’elle ne faisait pas avant. Bien.Pourtant Laure Clouet laisse voir qu’elle n’a pas vraiment subi de transformation dans le roman. Les signes de pudeurs que Laure montre face à l’homme prouvent qu’il n’y a pas eu de modification dans le personnage. Depuis son enfance, Laure garde une grande timidité face à son corps virgule n’ose pas le montrer. Par cette honte, elle appréhende encore l’ouverture. «Non, elle ne voulait plus, àquarante-quatre ans, subir une espèce de terreur maladive au souffle de l’homme». Mlle Clouet est, de plus, soumise en grande partie à ce que sa mère lui disait. Elle continue de suivre le conseil que sa bonne et Madame Boies, qui sont le véhicule des valeurs de Marcelline Clouet, lui donne : elle ne doit pas s’ouvrir trop vite au changement, car elle pourrait avoir plus de mal que de bien. « […]...
tracking img