Le bassin mediterraneen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CROQUIS Š LE BASSIN MEDITERRANEEN, UNE INTERFACE NORD-SUD
1 2 3 4 5 6 FRANCE ITALIE Marseille ESPAGNE PORT. Lisbonne Madrid Valence Athènes Rabat CasablancaMAROC € TUN. € ALGERIE € Tripoli Alger Tunis Mer Méditerranée Barcelone Rome Naples 11 6 7 8 9 10 GRECE Izmir SYRIE 4 Beyrouth 2 1 Alexandrie Le Caire 3
DamasAmman

Océan Atlantique

Israël Palestine Liban Chypre Jordanie Slovénie Mer Noire

7 Croatie 8 Bosnie-Herzégovine 9 Serbie 10 Monténégro 11 AlbanieIstanbul Ankara TURQUIE €

5

LIBYE

EGYPTE

Mer Rouge

500 km

A. Une interface qui met en contact des espaces inégaux Etat dont l’IDH est supérieur à0,9 Etat dont l’IDH est compris entre 0,76 et 0,9 Etat dont l’IDH est inférieur à 0,76 Limite traditionnelle Nord-Sud Etats où la transition démographique estachevée Ville dont la croissance urbaine est soutenue Ville dont la croissance urbaine est plus faible B. Une interface qui génère des flux massifs etasymétriques Flux de touristes (tourisme balnéaire et/ou culturel sur les littoraux méditerranéens) Flux de produits manufacturés à forte valeur ajoutée Flux migratoireslégaux et illégaux Flux de matières premières et d’hydrocarbures C. Une interface qui profite aussi au développement du Sud MAROC PSEM recevant desinvestissements venus des pays de la rive Nord € Pays récepteurs de remises (partie du revenu des travailleurs immigrés renvoyés au pays) Littoraux aménagés pour letourisme balnéaire Ports, portes d’entrée et de sortie des flux Aides financières de l’UE versées aux PSEM Etats impliqués dans la conférence de Barcelone (1995)

tracking img