Le bonheur d'alexandre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• De quoi le bonheur d’Alexandre dépend-t-il ?
• Comment le handicap est-il présenté ?

Le bonheur d’Alexandre est un documentaire de Joël Calmettes, dans lequel un reporteur à suivi Alexandrependant plus d’un an. Alexandre est un jeune homme handicapé, car le cordon ombilical l’a étranglé et privé son cerveau d’oxygène lorsqu’il était dans le ventre de sa mère. Alexandre aime la philosophieet est même philosophe.

Le bonheur d’Alexandre dépend de plusieurs choses, la première selon Alexandre est de cultiver la différence mais lui parler d’égal à égal, pour lui l’handicap n’est pasune erreur mais naturelle. D’autre part, Alexandre veux être indépendant au maximum, se sentir libre et malgré toutes ses craintes et ses peurs, notamment son anecdote sur le sifflet et le SIDA, qu’ilappréhende en dehors de l’institut qui l’a accueilli jusqu'à ses 20 ans.
Le bonheur d’Alexandre est également défini par sa passion pour la philosophie, il se base sur des faits congrès et banals pouren conclure une morale ou un fait qu’il veut prôner. Il ne chercher pas la pitié des gens et se sert de son talent pour la philosophie pour faire passer des messages et pour démentir toutes cesmauvaises langues qui disent « oh ! Le pauvre » ou encore « il doit être malheureux ».

L’handicap est dans un premier temps présenté de façon simple et dans sa banalité. Or au fur et à mesures qu’onl’on avance dans le film, au fur et à mesure que l’on en apprend un peu plus sur la vie d’Alexandre, sur ses pensées, sur ses idéaux de vie, le handicap est abordé de façon plus détaillée. SelonAlexandre, un handicap est une différence, comme nous sommes tous différents les uns des autres et se sont ces différences qu’il faut mettre en valeur. Alexandre dit que « c’est le regard des autres qui nousrend handicapé, mais il faut apprendre à s’en libérer, le regarde des autres ne détermine pas une personne ».
Finalement, on pourrait penser qu’Alexandre doit être malheureux, mais ce n’est pas...
tracking img