Le classicisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I/ le classicisme: les origines et les causes du mouvements

Le classicisme vient du mot latin « classicus » qui désigne un individu de la première classe du citoyen. Leclassicisme s'est répandu grâce à Louis XIV , essentiellement des années 1660-1680, qui en a fait un véritable « culte ». Le classicisme en France est un cas singulier: cettepériode a été appelée classique parce qu'elle se donnait comme idéal l'imitation des Anciens, mais aussi parce qu'elle est devenue une période de référence de la culturenationale. Mais à cette époque le Classicisme apparaît aussi sous forme d’art avec la littérature, la sculpture, la peinture, l'art décoratif, l'architecture religieuse...Il a été fondé par deux auteurs : Gille Ménage (1613-1692) qui a contribué à la fixation de la langue classique et Nicolas Boileau (1636-1711) qui a établi la somme des règlesclassiques. Il suit des règles qui doivent être respectées pour faire passer un message à ses lecteurs et pour montrer sa grande classe ainsi que sa beauté.

Leclassicisme s’oppose au baroque : le baroque conçoit le monde comme étant en voie d’élaboration alors que le classicisme le voit totalement achevé. Le baroque voit l’univers comme enétant en perpétuelle transformation, le classicisme le ressent comme figé, fixé et est hypnotisé par l’absolu et la vérité. L'idéal classique a pour principes la mesure,l'équilibre et le respect des règles imitées de l'Antiquité. De plus le classicisme est souvent connu pour la simplicité de sa beauté.

Mais c'est qu'après la relecture du XVIIèmesiècle au XIX ème qui a appliqué l'épithète "classique" à l'ensemble des grands écrivains et créateurs des années 1650-1700, en retrouvant chez eux des règles communes.
tracking img