Le conflit israelo-arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3994 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CONFLIT ISRAELO-ARABE
Palestine (depuis 5e siècle av J.C.) territoire relativement cohérent du point de vue
géographique. Ouest : mer ; sud : déserts (Sinaï et Neguev) ; nord : montagnes (Liban) ; est
(une partie) : fleuve (Jourdain).
I. Les juifs et les palestiniens arabes avant 1948 (création officielle de l’état d’Israël)
Le début de l’histoire est relaté par la Bible, qui n’est pasune source scientifiquement fiable.
Il y avait des peuples (sémites) qui sont aujourd’hui les ancêtres des hébreux (juifs) et des
arabes. « Antisémite » : haine des juifs, mais également les arabes.
La Bible dit que vers –1850 il y avait dans la région un peuple appelé le peuple hébreu (semi
nomade). Le mot « juif » est ambigu car il renvoie à la fois à une pratique religieuse mais
aussi à uneculture (judéens).

Un hébreu, Abraham, un jour a la chance d’avoir une conversation avec Dieu, qui lui donne
une terre : terre promise, en échange d’une croyance de la part d’abraham en lui, Dieu unique.
Quand Abraham arrive en Palestine, Dieu lui dit c’est là ta terre promise, appelée alors Canaan. Il y a déjà des habitants, et Abraham s’y installe comme un immigré. Plus tard, lors d’unefamine, Abraham part chercher la fortune en Egypte. Il repart ensuite au Canaan avec une servante egyptienne, Agar. Elle accepte de porter l’enfant d’Abraham car sa femme Sara ne peut pas en avoir. Il s’appelle Ismaël. Après, Sara arrive quand même à avoir un enfant, Isaak.

Donc Agar est chassée avec son fils.

Isaak : Jacob : 12 fils. Ils se retrouvent en Egypte, au début tout se passe bien,ensuite esclavage des hébreux en Egypte pendant 400 ans.
Moïse fait sortir le peuple juif d’Egypte. Il écrit la Torah (loi juive) = début de l’ancien Testament, dicté par Dieu. Dieu donne aussi à Moïse les 10 commandements. Les enfants de ces hébreux parviennent jusqu’à la terre de Canaan, et s’installent par la guerre, vers le 13e siècle avant J.C.
A partir de là, âge d’or. Moment d’or : vers–1000, quand toute la Palestine juive est réunifiée, dirigée par le roi David, puis par le roi Salomon.
Mais après la mort de Salomon, division de la Palestine en deux : royaume d’Israël au Nord, et royaume de Juda au Sud. Les juifs sont donc séparés, divisés et fragilisés. Crise jusqu’au 2ème siècle après JC. Dominés par empires voisins (Assyrien, Babylonien…)
Les juifs ne forment plus qu’unediaspora : ils sont désormais un peuple dispersé mais qui garde dans son inconscient la volonté de former quelquechose ensemble.
1ère catégorie de juifs : les Seforades, à partir du 8ème siècle, vivent dans des terres musulmanes (juifs minoritaires en terre d’Islam). Statut permettant à ceux qui comme les Musulmans se référent à la Bible, de continuer à exercer leur religion : tolérance des musulmansenvers les juifs.
2ème catégorie de juifs : vivant sur terres devenues chrétiennes. Ce sont des juifs vivant en Europe mais qui restent minoritaires. La situation de ces juifs en terre chrétienne sera très difficile. Ils leur reprochent d’avoir tué Dieu. Grande marginalisation des juifs dans les ghettos, etc. Les juifs ne peuvent pas pratiquer la plupart des métiers. Ils sont devenus des boucsémissaires de la société. C’est pourquoi ils se tournent vers les professions de commerce.
Pire période pour les juifs : du 13ème siècle au 15ème siècle : tous les pays occidentaux ont à un moment ou un autre expulsé les Juifs, se réfugiant à l’Est aussi (Pologne, Russie…). Après cette période, autre âge d’or.
Au 19ème siècle, émergence d’un antisémitisme inquiétant. Solution pour les juifs :* Fuir (d’Est à l’Ouest, ou vers les USA)
* Rester sur place et se battre (rejoindre mouvements marxistes, Marx d’origine juive)
* Sionisme : idéologie nationaliste juive, ayant pour but de créer un Etat juif (pour eux, seul moyen d’échapper à l’antisémitisme). A l’origine de la création de l’état d’Israël.
Théodore HERZL : fondateur du sionisme (laïque, pas religieux). IL ya un...
tracking img