Le declin de la biodiversite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"Peut-on parler d'extinction massive? - Oui. Pour le siècle à venir, cela va se traduire par la disparition quasi totale de toutes les espèces un petit peugrosses de la planète : mammifères, oiseaux, et reptiles de grande taille... Certes, on sauvera en zoo, en jardin ou en laboratoire, des espècesemblématiques comme l'éléphant. Il y aura donc toujours des représentants vivant quelque part sur la planète. Mais ces espèces phares cachent l'immense cohorte des "sansgrade", qui vont, elles, disparaître sans fard et sans bruit. - Cette sixième crise, comparée aux précédentes et plus particulièrement à "celle desdinosaures", a-t-elle la même ampleur? - Pour les comparer, il faudrait que les deux phénomènes soient achevés. Or celle que l'on est en train de vivre n'est pasterminée, et elle ne le sera pas avant l'extinction de notre propre espèce.
L'homme a surpassé la nature
(ASP) La nouvelle est brève, mais inquiétante. Desmodèles informatiques révèlent que la disparition de quelques espèces animales, lorsque c'est l'homme qui en est la cause, peuvent entraîner la disparitionde beaucoup d'autres espèces : bien davantage que lorsqu'une espèce disparaît de façon naturelle. La raison est simple, écrivent les chercheurs britanniqueset américains dans la dernière édition de la revue Science : une disparition naturelle signifie qu'un équilibre naturel qui existait auparavant, à l'avantagede cet animal, a progressivement disparu. Mais une disparition entraînée par l'homme est plus brutale, et ne cible généralement qu'une seule espèce.
tracking img