Le delegue du personnel au senegal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3979 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
L’étude du phénomène sociale à partir d’une approche théorique et générale, voire spéculative, remonte à l’antiquité grecque avec notamment des philosophes comme PLATON et ARISTOTE. Pour le 1er, la société est établie pour combler les insuffisances dont souffre chacun de ses membres : il soutient ici la thèse que de la coopération ou de la solidarité qu’institue la société,dépendent la survie et l’épanouissement des acteurs sociaux. Pour le 2nd, l’homme ne peut être conçu en dehors du cadre social puisqu’il est naturellement porté à vivre en groupe : ‘‘l’homme est un animal social ’’. Seulement ces considérations générales ne permettent pas de cerner en profondeur la société en rendant compte de sa spécificité, de ses mutations, de la nature de ses différents segments et detous les conflits dont elle est l’espace de prédilection. C’est très tardivement (entre le 19e et le 20e s) que des investigations SCIENTIFIQUES ont commencé à être effectuées au sujet de la société.
L’étude du phénomène social poursuit des ambitions importantes mais elle se doit de faire face à de sérieux obstacles qui sont d’abord et avant tout de nature épistémologique.
I. La Sociologie etsa démarche
Pour l’essentiel, le sociologue se donne pour objectif de rendre compte du fait social en se conformant à l’exigence scientifique d’objectivité et d’exhaustivité. Seulement le problème se pose de l’aptitude de cette science sociale à respecter ce qu’elle veut être ‘‘ étudier le fait social en le considérant comme une chose’’ (DURKHEIM).
Dans un article intitulé Préhistoire dessciences sociales, Bernard Pierre LECUYER écrit ‘‘les sciences proprement sociales s’attachent moins à la subjectivité inviolable et à l’histoire irréductible qu’à l’analyse la plus rigoureuse possible, mathématique si faire se peut, de processus identifiables et reproductibles dont les multiples combinaisons, généralement imprévues par les acteurs sociaux eux-mêmes mais parfaitement reconstructibles,donnent naissance à des types distincts reconnaissables et analysables, sans réductionnisme aucun, de configuration sociale et de changement social’’
C’est donc dire, selon LECUYER, que les sciences sociales ne sont pas différentes, du moins en théorie, des autres corps de sciences ; elles restent attachées aux principes de rationalité, d’objectivité et d’universalité.
Mais, il s’agit là deprincipes difficiles et même impossibles à respecter au regard du fonctionnement de la science en tant que telle. Pour faire face aux obstacles épistémologiques (subjectivité, prénotion, sensibilité, opinion, science), le sociologue se sert de plusieurs démarches.
La Démarche Expérimentale :
 Observation d’un fait problème
 Hypothèse : Explication anticipée
 Vérification : Exigence de preuve Enoncé de loi : Corrélation entre faits différents
La Démarche Explicative :
Elle est développée par DURKHEIM qui considère que le sociologue doit observer une distance épistémologique par rapport à son champ d’investigation pour éviter les prénotions, les préjugés, l’opinion etc. Il doit se servir d’une enquête (au sens policier selon Claude JAVEAU) et d’observation directe
La DémarcheCompréhensive :
Elle est introduite par Max WEBER qui met en relief l’idée que la participation au fonctionnement du système social étudié n’est pas forcément un biais dans le cadre de la recherche en sciences sociales. Le chercheur s’intègre dans le système pour saisir ses pratiques apparentes et ses différentes articulations cachées. Les outils utilisés sont l’entretien non structuré etl’observation participante.
Aujourd’hui, dans l’espace de la recherche sociologique, le manichéisme méthodologique est banni, c’est le triomphe de la triangulation avec le recours à plusieurs instruments de collecte et d’analyse de données :
 Le Questionnaire
 Le Guide d’entretien
 Le Focus groupe
 Les Récits de vie
 Les Observations directes et participantes etc.
La Démarche Systémique :...
tracking img