Le dictateur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chaplin veut imiter les discours d’Hitler en les caricaturant. Pour cela, il mèle les langues (anglais, allemands, yiddish, borborygmes, jeux de mots, bruits et grognements qui symbolisent sa hainedes juifs). On retrouve également la soumission du public et des généraux qui applaudissent à tout instant et arrêtent brusquement quand Hynkel lève le bras. De plus, l’agressivité du ton de la voixest exacerbée par l’oscillation des micros.
En effet, cette scène peut être apparentée à la maîtrise absolue d’un art de l’emprise d’un séducteur sur le monde entier.

Le film se clôt sur undiscours qui contraste avec le reste de l’œuvre Ayant pris la place de Hynkel, le barbier fait une éloge de la tolérance et de la démocratie Ces idées sont encore aujourd’hui d’actualité. Toute la force dumessage vient du fait qu’elle propose une autre perspective de l’avenir. Charlie Chaplin parle du devoir de révolte comme moyen d’insurrection contre le totalitarisme et la suppression des libertésindividuelles. Le discours va plus loin que la simple critique du nazisme, c’est aussi un appel à la fraternité et à l’humanité, car selon Chaplin, si Hitler existe, c’est que le monde doit porterd’autre dictateurs et d’autres dictatures.3- Critique

Le talent de Chaplin fait que le Dictateur est un film aussi bien travaillé sur le fond que sur la forme. L’alternance de l’humour et des scènestragiques donne à l’œuvre un aspect divertissant. On y retrouve les techniques habituelles de Charlie Chaplin : comique de geste, de situation, de mot,…

A l’époque, la sortie de ce film était osée comptetenu du contexte politique, et Charlie Chaplin a subi plusieurs fois des menaces au cours de sa réalisation. Cette prise de risque renforce d’autant plus le mythe de Charlie Chaplin. Malgré cesefforts, la guerre éclata quelques mois plus tard, mais comme disait Jean Renoir : « Je ne crois pas que le cinéma puisse agir sur la société, encore moins sur l’Histoire. En revanche, le cinéma peut...
tracking img