Le fumeur, saint amant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecrivain original et fantasque du XVIIè siècle, Saint-Amant demeure célèbre pour ses poèmes satiriques et sa diversité de genre. Son premier recueil, Œuvres, dont est tiré le présent poème, lefumeur, marque un aboutissement du mouvement baroque. Véritable réflexion sur la condition humaine, ce sonnet expose d'une part la peine engendrée par la prise de conscience de son état, d'autre part lavanité de toute tentative d'échapper à son sort.

La position de l'auteur décrite dans la première strophe suggère qu'il réfléchit. Il est "assis", donc immobile. Une "pipe à la main" et "accoudécontre une cheminée" connotent l'inaction, les "yeux fixés vers terre" le souci ou la contrariété, annoncé par l'adverbe "tristement" au vers précédent. Le verbe "songe" au quatrième vers confirme cettesensation : le poète est perdu dans ses pensées. Il est mis en valeur par sa position dans la strophe. C'est d'une part le premier verbe qui n'est pas au participe passé, c'est donc le premier verbe"d'action", et il se trouve en rejet. Cette réflexion est porté sur l'auteur lui-même, sur sa vie, sur son "sort". Il s'auto-décrit : l'emploi des pronoms "je" et "mon" au quatrième vers, du pronom "me"au vers cinq, sept et dix, "ma" au vers six, "mes", vers onze… l'atteste.
Le sonnet dépeint la tristesse et le désespoir qui habitent le poète. Dans la première strophe l'attitude de Saint-Amanttraduit d'ailleurs sa résignation : "les yeux fixés vers le sol". L'adverbe "tristement" placé en rejet du deuxième vers dévoile son état d'âme. les participes passés "assis" et "accoudés" soulignenteux l'immobilité et l'inertie. On remarque également que l'auteur situe son poème dans une atmosphère singulière : le fagot met en avant une certaine pauvreté, la cheminée connote le froid, l'hiver. Lestermes "cruautés" et "sort inhumain" révèlent l'origine de sa tristesse : un destin si dur et insurmontable qu'il ne saurait être infligé à un être humain. Plus que la tristesse, c'est le désespoir...
tracking img