Le hooliganisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4699 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Hooliganisme

D’après Le Robert, le hooligan est: un voyou qui exerce la violence, le vandalisme, notamment lors des rencontres sportives.

Dans beaucoup de dictionnaires la définition est plus ou moins similaire et ne nous en éclaircie pas bien sur ce terme.

Nous avons donc décidé de vous présenter aujourd’hui le hooliganisme dans ces grandes lignes et en particulier dans le footballpuisque c’est dans cette discipline qu’il est le plus rependu.

Pour commencer je vais vous lire une définition provenant de la toile :

• Un hooligan est un adepte d'un sport utilisant la violence pour peser sur le sort d'une rencontre. Le hooligan n'est pas la seule catégorie de supporters s'autorisant à faire usage de violence ; voir Ultras, Hools ou barra bravas. Ce terme est aujourd'huilié au football, mais ce ne fut pas toujours le cas.

Le terme de hooligan est le résultat d'un jeu de mot de journaliste qui cherchant une dénomination aux comportements violents qui se donnaient à utilisé le nom d'une famille irlandaise particulièrement violente sous le règne de la reine Victoria : les Hoolihan. Jeu de mot, coquille d'imprimerie le g et le h se jouxtant sur les claviersanglo-saxons comme sur les claviers Azerty le terme de hooligan était né. Pour l'anecdote seuls les français, les belges et les allemands l'utilisent encore, les anglo-saxons lui préférant le terme de thugs (voyou) qui est aussi le nom d'une secte sanguinaire et adoratrice de Kali en Inde (Kâlî, la Noire est, dans l'hindouisme, la déesse mère destructrice et créatrice).

Un bref rappelhistorique :

Déjà dans la Rome antique, les spectacles de gladiateur pouvaient provoquer de terrible violence dans le public comme en témoigne un texte de Tacite relatant des évenements dans l'amphitheatre de Pompei qui ont vu interdire ces divertissements pendant plus de 10 ans : "Ils se lancèrent des injures, puis des pierres, enfin des armes, et la victoire resta à la plèbe de Pompeï, où se donnait lespectacle. Ainsi transporta-t-on dans la ville beaucoup de Nucériens, le corps mutilé à la suite des coups reçus, et un grand nombre pleuraient la mort d’un fils ou d’un père. Nous trouvons même exubérance violente entre le supporters (factiones) pour le jeux du Cirque romaine."

Mais les premiers faits de hooligansime datent du 19ème siècle: Il se traduit par des violences entre supporters.Ces incidents de violence étaient spontanés et liés au déroulement du match: mauvaise décision arbitrale, suite à une défaite... C’est ce que l’on appelle une phase émotionnelle où la «passion» du public l’emportait sur le reste. Les incidents avaient lieu dans le stade et pouvaient être très grave. Au fur et à mesure que le football s’est répandu en Europe, la violence a suivi la propagation dujeu.

Les hooligans sont quasi absents des tribunes très familiales de l'entre-deux-guerres. En revanche, au terme du second conflit mondial, le hooliganisme fait son retour.

Dans les années 60, avec l’avènement de la société de consommation, on observe beaucoup d’incidents. En Angleterre et en Ecosse, une nouvelle forme de violence voit le jour dans les années 60 et se cristallisent dans lesannées 70: le hooliganisme, c’est-à-dire des incidents de violence de plus en plus organisés, voir planifiés d’avance, qui peuvent avoir lieu avant, pendant ou après un match dans les stades ou à l’extérieur (gare, centre-ville...). Le hooliganisme est donc organisé, dissocié du déroulement du match d’autant plus que les incidents n’ont parfois rien à voir avec ce dernier. C’est la phaserationnelle. Mais ce comportement rationnel n’a pas chassé le comportement émotionnel pour autant, il existe encore aujourd’hui des violences spontanées.

La phase rationnelle pose le plus de problème aux forces de l’ordre.

Le summum de la violence hooligan arrive dans le milieu des années 80 avec le drame du Heysel le 29 mai 1985, dont nous parlerons plus tard.

Suite à cette tragédie qui tua 39...
tracking img