Le lac de lamartine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DUPRAT-MACABIES
Aimée
2nd3

Commentaire composé
Le Lac, Lamartine

Les Méditations poétiques sont un recueil de 28 poèmes écrits par Lamartine et publiés en 1820. Le Lac, le plus célèbre d’entre eux, fait allusion au lac du Bourget à Aix-les-Bains en Savoie. Il devient le symbole du courant romantique et tous ses éléments en sont repris, devenant vite des clichés. Le jeune Lamartinerencontre une femme mariée, Julie (dans ses poèmes, Elvire) et en tombe amoureux, il revient l’année suivante sans elle car elle est terriblement malade et meurt peu après de tuberculose. Il médite donc devant ce lac qui a vu leur amour et épanche sa tristesse et son désarroi dans son poème. Il y décrit aussi une révolte contre le temps qui passe et une nature agitée et humanisée. Il revient sur la mortqui lui arrachera bientôt son aimée et le rend si malheureux et si désespéré de son absence. Ce romantique essaye d’inscrire son poème et donc son amour pour Julie dans le temps, le rendant inaltérable et inoubliable? Comment le lac est-il personnifié, devenant presque un confident du poète ? Pourquoi le temps tient-il une place si importante dans ce poème ? Comment Lamartine a-t-il réussi àrendre immortel le souvenir de cet amour ? C’est ce que nous nous efforcerons de montrer tout au long de ce commentaire.

Le lac est l’interlocuteur de Lamartine dans ce poème, quelles sont ses différentes facettes ? Il est utilisé bien avant Lamartine par Rousseau qui dans sa Nouvelle Héloïse évoquait déjà « le bruit égal et mesuré des rames » que Lamartine reprendra : « le bruit des rameurs quifrappaient en cadence ». Il devient un grand thème du paysage romantique, on le retrouve aussi dans La Chartreuse de Parme de Stendhal. Il est tantôt violent et sauvage : « rocs sauvages », « écume », « flancs déchirés » tantôt calme et presque amical : « rivage charmé », « flot fut attentif », « repos », « riants coteaux ». On peut ajouter que le lac est souvent accompagné d’un clair de lune, unetempérature agréable permettant ainsi un abandon des âmes, un épanchement des cœurs. Le lac est personnifié, Lamartine s’adresse à lui comme à un être humain, il le tutoie : « tu mugissais », « regarde ! », « tes ondes », il prend le lac à témoin, lui ordonne de conserver son amour « Gardez de cette nuit, belle nature, au moins le souvenir ! ». Lorsque Lamartine retrouve le lac, il est inchangé :« cette pierre ». La nature est immuable alors que l’homme est périssable et change vite. Dans un même décor, l’atmosphère est complètement différente en raison de l’absence d’Elvire. L’amant vient « seul » à ce rendez-vous tant espéré et dans cette solitude, tout prend un sens différent à ses yeux. Il interroge le lac sur les moment passés avec son aimée et qui ne reviendront plus : « Quoi ! passéspour jamais ? quoi ! tout entiers perdus ? ». Son désespoir se heurte à une nature indifférente ; la nature ne répond jamais à nos questions. Elle est comme un point fixe auquel le poète se raccroche désespérément en se souvenant des moments passés ici avec Julie et qui ne pourront jamais revenir.
Ce lieu est aussi empreint de musique, favorisant les envolées lyriques : « les bruit desrames », « le zéphyr qui frémit », « le vent qui gémit », « le roseau qui soupire ». Lamartine essaye de retranscrire ces sons pour que l’on retrouve cette musique en employant des nasales « mugissements des flots, des diérèses : « harmonieux ». Tout son poème est rythmé et vivant. Le romantique s’abandonne à ses sensations : à l’ouïe « mugissais », à l’odorat « parfums légers de ton air embaumé », lavue « noirs sapins », « rocs sauvages ». Il est à fleur de peau et d’une sensibilité exacerbée, favorisant une rêverie, une méditation poétique. Lamartine réutilise tous ces éléments brillamment et les transcrit dans son poème, une première dans la poésie. Sa douleur de ne pas pouvoir voir Julie colore vivement d’une souffrance vraie ses descriptions. Le cadre déjà magnifique est porté au...
tracking img