Le lion et le moucheron

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le lion et le moucheron (La Fontaine)

Jean de La Fontaine est un grand fabuliste appartenant à l’époque classique. Ses fables ont été écrites en 1678. Il publiera deux recueils de ces récits, quiseront divisés en livres. Ceux-ci étant dédicacés au Grand Dauphin. Dans son œuvre, La Fontaine fait une critique des différents aspects de la société en personnifiant les animaux. Ce qui lui permetd’éviter la censure. Il aborde de nombreux thèmes tels que « la force et la faiblesse » « la raison et l’illusion »… Ces sujets sont mis en parallèle tout le long de son œuvre. C’est une constructiontrès travaillée en forme de « labyrinthe » car il mène le lecteur à une réflexion sous une forme amusante. Ne disait il pas « Les badineries ne sont elles qu’en apparence ; car dans le fond elles portentun sens très solide » ? Ainsi nous allons étudier « le lion et le moucheron » de Jean de La Fontaine fable IX du livre II. Dans un premier temps nous verrons la peinture vive des caractères desanimaux humanisés puis une parodie d’un combat épique et enfin une morale à double sens.

Le lion et le moucheron sont deux animaux très différents tant sur le plan physiologique que moral. Comme dans laplupart de ses fables La Fontaine emploie un merveilleux allégorique en personnifiant ces deux êtres. La personnification permet au lecteur de s’identifier plus facilement aux personnages. Jean de laFontaine déclarait : « La fable est un tableau ou chacun de nous se trouve dépeint ». de nombreuses coupes et la ponctuation très saccadées peignent l’ardeur du moucheron. Cependant cet animal esttrès vantard « triomphe » « rit de voir » « sonne la victoire, va partout l’annoncer » il se grandit et se place en statu de supériorité face au lion. Celui-ci est un personnage allégorique. Jean de LaFontaine critique le roi par l’intermédiaire du lion « ton titre de roi ». Il peint, avec des traits plus lents, un animal puissant « il rugit, on se cache, on tremble à l’environ » « quadrupède...
tracking img