Le liseur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Liseur (1996),
Bernhard Schlink (1944)

http://www.lirado.com/livres/le-liseur.htm
1)Résumé:

Neustadt, Allemagne de l'Ouest, 1958. Le jeune Michael vomit devant une porte cochère. Une habitante de l'immeuble lave à grande eau ses salissures et raccompagne le garçon jusque chez lui. Le diagnostic du docteur – la jaunisse– contraint Michael à rester confiné trois mois. Vers la fin decette période, il revient chez sa garde-malade d'un jour pour la remercier. S'ensuit une liaison entre l'adolescent et Hanna,âgée de 36 ans, poinçonneuse dans le tram .
Initié aux plaisirs de la virilité, Michael gagne en confiance et vit pleinement son histoire d'amour, en cachette de ses parents et à l'insu de tous, avec cette femme dont il ne connaît ni le nom complet ni le passé.
Ce qu'Hannaaime par dessus tout, c'est écouter avec émotion les histoires que Michael lui lit: des poèmes d'Horace à Tintin, des aventures d'Huckleberry Finn à celles d'Ulysse, du Docteur Jivago à Tchekhov… Leurs rencontres suivent un rituel immuable: bain, lecture, étreintes, puis Michael regagne sa famille.
Un jour, Michael trouve l'appartement de son aimée vide : Hanna est partie sans laisser d'adresse.Quelques années plus tard, en 1966, alors que Michael étudie le droit à l'Université d'Heidelberg, le professeur emmène ses élèves assister au procès de cinq femmes, anciennes gardiennes de camp nazi, accusées d'avoir fait tuer des centaines de détenues. Parmi elles, Michael reconnaît Hanna. Complexité de la situation, sentiments contradictoires et violents, Michael veut comprendre Auschwitz: quese passe-t-il dans la tête d’Hanna? Il détient le secret d'Hanna qui pourrait atténuer la peine qu'elle risque, mais qu'elle a renoncé à avouer à la cour, par la seule fierté qui lui reste. Finalement, Michael renonce à aller trouver Hanna en prison. Chargée par ses anciennes camarades, elle s'entend condamnée à la réclusion à vie.
De son côté, le Michael adulte rate son mariage, voit de temps entemps sa fille. Puis il commence à enregistrer des lectures et en fait parvenir les cassettes audio à la prisonnière. Grâce à elles, Hanna apprend à lire et à écrire par elle-même, et demande à Michael de lui écrire. Ce dernier ne répond jamais à ses lettres. Jusqu'au jour où Hanna est libérée pour bonne conduite…Mais, celle-ci ne reverra jamais le monde extérieur car elle se pend dans sa cellulejuste avant sa sortie.

Personnages:

Hanna: né en 1922, travaillé à Berlin chez Siemens, 1942. Elle s'est faite engagée chez les SS dans le camp d'Auschwitz. Lors de l'hiver 44-45 elle est mutée dans un camp de travail près de Cracovie.

En 1959 elle rencontre Michael, elle est d’âgée d’ environ 36 ans, en 1965 elle est en procès à 43 ans pour son engagement avec les SS.

C'est une femmeindépendante, elle a une attitude maternelle à l'égard de Michael. Elle ne s'ouvre pas (elle ne dit pas à Michael qu'elle ne sait pas lire par exemple, et ne raconte pas son passé) Elle ne fait donc pas confiance à Michael. Elle est dominatrice, elle mène le jeu.

Michael: est lui né en 1943 il rencontre Hanna en 1959. Il est étudiant en droit et assiste au procès avec sa classe.2)Biographie:

Bernhard Schlink est né en 1944 à Bielefeld et a grandi à Heidelberg, dans une famille typiquement allemande et protestante. Son père était pasteur et professeur d’université.
Il enseignait la « théologie systématique et œcuménique ». Sous le IIIième Reich, il a été relevé de ses fonctions pour finalement retrouver sa chaire après la guerre. Sa mère, toujours vivante, est originaire deSuisse alémanique. C’était une étudiante de son père. Il a deux sœurs et un frère.
Il fait des études de droit à Berlin. Il enseignera à l’Université Yeshiva de New York, puis à Bonn et à Francfort. Il siège depuis treize ans en qualité de juge à la Cour constitutionnelle du land de Rhénanie-Westphalie et est professeur d’histoire du droit public.
Bernhard Schlink a toujours écrit aussi bien enfant...
tracking img