Le mariage de figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (398 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Devoir de Français :

* Quel est l’utilité du monologue dans la Acte V scène 3 de : Le mariage de Figaro ?

Dans l’acte V scène 3 de : Lemariage de Figaro on peut constater que nous sommes vous et moi face a un monologue.
Au sens premier du terme le mot « Monologue » signifie un dialogue dont le locuteur et l’interlocuteur nefont qu’un. Comme l’indique son étiologie latine, mono voulant dire seul, unique et logue signifiant le dialogue la parole et son échange entre personne.
Mais la perversité de l’utilisation dumonologue dans cet œuvre n’est pas moindre car dans le cas présent il s’agit d’une pièce de théâtre par conséquent les spectateurs s’attende des échange entre personnage mais là ce monologue a su êtreutilisé avec une subversive ingénuité. En effet la ponctuation telle que les points de suspension, points d’exclamation et les blancs nous montre que l’esprit de notre chère Figaro est bel et bientroublé. Ce monologue est en effet ce que se dis tout haut ce que d’autre se contenterai de penser et ce dans le but d’en faire part au spectateur. En effet Figaro a le sentiment de s’être fais duper etd’être victime de sa naïveté. L’ironie jalonne ce monologue : « il n’y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits », « parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grandgénie ! » : ce ton convient parfaitement aux torts qu’a causé la vie à Figaro en retour de ses nombreuses espérances.
L’autodérision mariée à son humour sont ses armes pour combattre ses échecs : « las d’attristerdes bêtes malades […] me fusse-je mis une pierre au cou ! » Antithèse : études et efforts réalisés et métier obtenu, découragement
Une autodérision saine et bienfaitrice : A chaque échec, Figarorebondit… pour s’enfoncer encore plus mais son ton d’autodérision lui permet de ne pas succomber au désespoir.

Il s’agit donc d’un moment clef de l’œuvre. Ce monologue reflète bien la...
tracking img