Le mariage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article extrait de la revue Célébrer n°305, juin 2001 p 11 à 19, Editions Le Cerf ©Tous droits réservés.

« VOUS ETES LE CORPS DU CHRIST »

« La liturgie - et tout spécialement l’eucharistie - est à la fois la source et le sommet de toute vie chrétienne » nous dit le Concile Vatican Il au n° 10 de sa Constitution sur la Sainte Liturgie. Source et sommet de toute notre vie. Mais qu’est-ce doncque la vie ? Considérons1 notre vie sous son angle à la fois le plus intime et le plus universel. La vie c’est d’abord notre corps2. Le plus intime car le corps, c’est ce qui fait de chacun de nous un individu unique au monde. En même temps, il est ce qui relie à l’univers tout entier, au cosmos ! Une multitude de savants de toutes disciplines se penchent sur la vie, l’origine de la vie, sacomplexité, les conditions de son apparition. Pour cela ils explorent la matière et c’est au cœur du corps qu’ils tentent de déchiffrer ses secrets. D’entrée de jeu « la vie » renvoie au corps. Mais le corps humain n’est pas un objet, pas même un objet animé. Le corps humain est lié à la parole. Ainsi, lorsque nous parlons de la vie - et à fortiori de la vie chrétienne – nous ne devrions jamais quitterle corps. Ce corps porte en lui toute l’ambiguïté du monde. Il porte la vie et la mort, la souffrance et la joie, l’enfermement tout autant que l’ouverture à l’autre et à l’infini. « Je n’ai pas un corps, je suis un corps ! »

NOS CORPS CONVIES POUR L’EUCHARISTIE
Impossible de connaître l’homme et la femme indépendamment du corps, principalement le visage, le regard. N’est-ce pas dans leregard que s’exprime la capacité de communier ou de résister ? Le visage porte la trace de l’infini. Lorsqu’il veut fonder l’éthique dans les relations entre les hommes, Emmanuel Levinas ne va pas chercher dans le ciel des idées, quelques principes abstraits, il parle de la nudité du visage « qui me dit : “tu ne tueras pas.” » Impossible aussi de connaître Dieu en vérité indépendamment du corps, duvisage charnel de son fils bien-aimé, Jésus-Christ. « Et le Verbe s’est fait Chair. » (Jean 1, 14) « Qui m’a vu, a vu le Père. » (Jean 14, 9) Dans l’eucharistie, sacrement par excellence de l’alliance de Dieu avec les hommes, le corps devient langage en écho à la parole de Dieu. Et il est bon de rappeler que la liturgie n’est pas d’abord affaire de technique, même s’il en faut un minimum. Elle n’estpas non plus affaire d’enseignement, même s’il n’est pas interdit de célébrer intelligemment. Elle est d’abord et avant tout une expérience. Expérience qui fait appel à tout notre être. En effet, dans la liturgie, nous faisons l’apprentissage de notre corps comme « corps ressuscitant », en genèse de résurrection3 : corps unique et personnel, corps social et cosmique, corps ecclésial et corps duChrist. C’est à toutes ces harmoniques du corps que nous sommes conviés dans l’eucharistie. Dans la liturgie nous « apprenons

Ce texte est la transcription d’une intervention orale de Maxime Leroy, directeur du CIPAC (Centre de formation pastorale et d’animation catéchétique interdiocésain, à Lille) lors d’une journée diocésaine des équipes liturgiques dans le diocèse d’Arras en avril 2000. 2L’approche anthropologique de cette intervention doit beaucoup aux apports du Père Joseph Debès dans le travail interdisciplinaire du CAPCO-Nord. 3 Olivier Clément, Corps de mort et de gloire, éd. Desclée de Brouwer (pp. 21 à 34).

1

d’expérience » les gestes, les paroles, les regards, les sentiments qui sont ceux-là même du Christ Jésus, dans le souffle de l’Esprit Saint. Au début et à la fin dechaque eucharistie, nous traçons sur notre corps la croix du Christ. Entre ces deux signes de croix, nous passons inlassablement de la mort à la vie. Car entre les deux, la Parole créatrice nous est donnée et, par deux fois, le grand souffle de l’Esprit Saint aura embrasé d’abord le pain et le vin, puis l’assemblée ellemême, pour qu’ils deviennent corps et sang du Seigneur ressuscité : ce...
tracking img