Le model hos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2686 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation sur :

Le modèle Heckscher-Ohlin-Samuelson (HOS)

| |[pic] |[pic] |
|Eli Heckscher (1879-1952) |Bertil Ohlin (1899-1979) |Paul Samuelson (1915- ) |
|«The effect of foreign trade on the|Interregional and International Trade, 1933 |Foundations of Economics Analysis, 1947 |
|distribution of income», 1919 | | |

Plan du travail 

Introduction

Section1 : le modèle de Hechscher, Ohlin et Samuelson:

1- Hypothèses de base du modèle HOS
2- Théorème deHechscher et Ohlin : le passage de l’autarcie au libre échange

Section2 : Théorie du modèle HOS : Théorie factorielle

1-Théorème de Heckscher et Ohlin :

a- Définition des dotations factorielles :

b- Abondance et intensité factorielle :

2-Démonstration :

a-Application numérique :b-Conséquences du modèle :

3- La contribution de Samuelson à la Théorie HO : Le théorème HOS :

a- Théorème de Stolper-Samuelson :

b- Exemple :

4-Les limites de la théorie du modèle HOS :

a-Paradoxe de Leontief

Conclusion

 

Introduction :

En 1919, Heckschertente de comprendre ce qui permettrait d’expliquer l’existence de coûts comparés différents. Contrairement à David Ricardo, il admet que les techniques de production peuvent être transférées d’un pays à l’autre. Dès lors, si les coûts de production sont différents, c’est parce que les prix des facteurs de production y sont différents. Dans les pays richement dotés en facteur travail, le niveau dessalaires est si bas, qu’il pousse les entrepreneurs à utiliser davantage de main d’œuvre que dans les pays où le facteur travail est rare et coûteux. C’est donc parce que les pays sont inégalement dotés en facteurs de production que leurs coûts de production sont différents. En 1933, Ohlin énonce la Loi des Proportions de Facteurs en se fondant sur l’origine des différences de coûts. Un pays tendalors à se spécialiser dans la production pour laquelle la combinaison des facteurs dont il dispose lui donne le maximum d’avantages. Les inégalités dans les dotations de facteurs entraînent des écarts de prix et des différences de spécialisation des économies.
Ainsi chaque pays importe les biens qui incorporent des facteurs qui sont rares sur son territoire ou coûteux, et exporte lesbiens qui incorporent des facteurs qui sont abondants sur son territoire et donc peu coûteux. Considérant les effets de la spécialisation internationale sur les prix des facteurs de production, les travaux d’Heckscher (1919), d’Ohlin (1933), puis de Samuelson (1941, 1948, 1949) avancent la proposition plus connue sous le nom de Théorème d’Heckscher-Ohlin-Samuelson (HOS) : « A long terme, le commerceinternational tend à produire une égalisation des rémunérations de facteurs ». Une égalisation qui ne saurait être cependant absolue, en effet, le commerce international conduit chaque pays à se spécialiser dans la production intensive en facteur abondant sur son territoire. L’incitation à échanger sera d’autant plus forte que les prix relatifs sont différents. Dès lors, lorsque les rémunérationsdes facteurs seront suffisamment proches, les différences de coûts s’estomperont, et l’incitation à échanger diminuera et le commerce international cessera de croître.

1. Section1 : le modèle de Hechscher, Ohlin et Samuelson:

1- Hypothèses de base du modèle HOS

Comme pour le modèle ricardien, on raisonne à partir de l'existence de deux économies, l'économie domestique et le...
tracking img