Le monologuue de figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (630 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 2 :Le monologue de Figaro(Beaumarchais-1784)

De quoi parle le texte ? C’est un monologue très long, il faut un acteur de talent. Résumé de la vie de Figaro. Il se plaint des femmes, du comte(statut social).Questionnement sur la vie en général. Réactions de compassions on va se poser des questions, il doit nous faire un peu
sourire, admiration pour Figaro.

Mouvement littéraire :Lesiècle des lumières ,le texte a des valeurs prérévolutionnaires avec le statut du comte ,comédie registre satirique, discours narratif(raconte sa vie) et argumentatif(pourquoi il n’aime pas lecomte).Registre ironique,satirique,comique,pathétique.

3 axes : -Vie de figaro
-Société
-philosophie de vie

Axe 1 : Le récit d’une vie : passée Figaro
a)Constat pessimisteEnumération de différentes parties, aucuns liens entre les idées. Structure de narration tout le temps pareil .Beaucoup d’expression qui montre le pessimisme : « je ne sais qui », « bizarre », « jesuis repoussé partout » « je crois pouvoir » exprime l’échec « une pierre au coup » « las »

b) La succession des expériences

l13 »j’apprends (..)chirurgie « et »(conjonction) « tout (..)Vétérinaire »
>incompréhension, injustice. La conjonction est illogique afin que le lecteur trouve aussi la situation dans lequel est figaro illogique .Par contre à la l 25 et 26 il y’a les « : » et lesconséquences sont négatives .Grande diversité des expériences :littérature,économie,medecine,journalisme,banquier,barbier.

c)Du fatalisme à l’humour
Les énumérations montrent qu’il est soumis à unecertaine fatalité > Exagération ce qui va faire naitre le sourire « pourvu(..)inutile>ça fait sourire donc on le trouve sympathique et on se met de son coté.Il a une certaine capacité à prendre de ladistance à propos de ses mésaventures .Grande variété de tonalités différentes .Avec les didascalies :Comique de répétition .C’est le conditionnel.On est presque dans le théâtre du théâtre lui-même...
tracking img