Le muzmuz

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (719 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• tragédie : Pièce de théâtre écrite en style noble (alexandrins, style soutenu, etc.) en cinq acte et en vers. Racine et Corneille sont les grands tragédiens français. Cf. Bérénice� Pièce qui met enscène le sentiment de l'homme prenant conscience que des forces (divines, politiques, morales...) le dominent et le plus souvent, l'écrasent malgré la résistance qu'il leur oppose. Le discourstragique est ainsi caractérisé par le lexique de la fatalité et du désespoir.
• Drame : Ce genre théâtral veut dépasser les conventions de la comédie et de la tragédie et offrir un spectacle total del'existence humaine. Drame bourgeois (=> Diderot, XVIIIe siècle) ; drame romantique (Hugo, Musset..., XIXe siècle).
Formation de la tragédie classique
1.1 Aux origines de la tragédie classique : latragédie antique

Aux XVI-XVIIème siècle, la tragédie reste fortement marquée par l'héritage antique. Le ton est empreint d'un grand lyrisme. On note la présence de chœurs déplorant longuement lacatastrophe ; toutefois, en général, la pièce ne comporte pas de véritable action tragique. La représentation est axée moins sur l'action que sur l'émotion.
C'est le pathétique qui domine, avec lespectacle douloureux du malheur des héros et les accents déchirants de leurs plaintes.
1.2 Crise de la tragédie

Vers 1620 -1634, la tragédie paraît menacée par deux genres intermédiaires, latragi-comédie et la pastorale.
La tragi-comédie est une tragédie qui finit bien. C'est surtout une tragédie romanesque : l'amour y tient une grande place, les péripéties abondent et les scènes familièressuccèdent aux scènes tragiques. La tragi-comédie se soucie, en général, assez peu de la règle des unités
La pastorale, quant à elle, est une idylle entre bergers et bergères, dans un cadre champêtre.Leurs amours longtemps contrariées, sont finalement victorieuses.
L'analyse psychologique y tient une grande place. On voit donc que, depuis la fin du XVIème siècle, le théâtre tend à s'écarter...
tracking img