Le mythe du bon sauvage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (696 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mythe du Bon Sauvage

Le mythe du « bon sauvage » est l'idéalisation des hommes vivant en contact avec la nature.
L'idée que le « bon sauvage » vit sur un paradis terrestre avant le péchéoriginel s'est développée au 18ème siècle , ayant pour origine les explorateurs et les conquérants de la Renaissance. En effet, dès la fin du 15ème siècle Cristophe Colomb (en 1492) , Vasco de Gama (en1497) , Magellan (en 1519) et Jacques Cartier (en 1534) avaient respectivement fait route vers l'Amérique , les Indes , le Canada. Leurs carnets de voyages nous révèlent l'existence d'autres peuples,d'autres cultures et d'autres pays. L'Europe prend alors conscience qu'elle n'est plus seule au monde.

Le début du mythe du « bon sauvage » est souvent attribué à Montaigne , meme siles fondations de ce mythe sont bien antérieurs. Montaigne dans ces Essaies plus particulièrement dans Des Cannibales et des Coches et nous vante les mérites de ces peuples purs et innocents. Ilsouligne l'importance de choisir la raison à la voix commune et introduit le principe de relativisme culturel ainsi que l'idée de tolérance. Il fait l' »loge de leurs qualités morales, de leur loyauté, lafranchise, le courage, de leur bon sens. Ils ne connaissent ni l'envie , ni la jalousie et ne s'addonent à aucune guerre. De plus , ils n'attachent aucune importance à l'or et aux pierres précieusesqu'ils utilisent pour decorer leurs villages. Il dit que la culture « civilisée » ne connait pas toujours la vérité et que les Europeens se trompent peut-etre en les appelant des « barbares ». A ces« barbares » , Montaigne oppose la cruauté des Européens qui ne pensent qu'à s'enrichir et à asservir.
Il accuse les conquistadors de pervertir ce monde « d'enfant ». Montaigne questionne et soufflesdes réponses provocatrices. Il formulera sa version de la nature humaine qu'il corrigera dans les différentes rééditions de ses Essais: «  l4Etre humain n'est ni bon , ni mauvais . Lorsqu'il reste...
tracking img