Le mythe duras en chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mythe Duras en Chine
Par HUANG Hong*

La fortune de l’œuvre de Marguerite Duras dans l’empire du Milieu a commencé avant L’Amant. La petite dame française s’est inscrite d’abord dans le paysage général de l’introduction du Nouveau Roman français en Chine, à la suite de la réforme politique post-maoïste abrogeant, à partir de 1978, l’interdiction du « vent de l’Occident ». A côté desouvrages d’Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute, Michel Butor, Claude Simon, le premier roman de Duras traduit en chinois par Wang Daoqian en 1980 a été Moderato Cantabile, paru en France en 1958 aux Editions de Minuit autour desquelles s’était fédéré le concept de Nouveau Roman. Peu après, deux autres livres ont été traduits par le même traducteur : L’Après-midi de Monsieur Andesmas (1981) et LeSquare (1984). La critique chinoise s’est montrée perplexe devant ce courant littéraire qui « n’est pas une théorie » mais plutôt « une recherche ». L’enchantement côtoyait le soupçon : d’un côté, le Nouveau Roman ouvrait au genre romanesque de nouvelles voies et des perspectives esthétiques différentes, de l’autre, les histoires dépourvues de personnages et d’intrigues avaient du mal à susciter uncertain plaisir du texte chez le lecteur chinois habitué à la narration classique.
Mais au-delà du Nouveau Roman, Marguerite Duras a été bientôt reconnue comme un écrivain autobiographique et intimiste. Le prix Goncourt a beaucoup contribué à la conquête littéraire de la Chine par L’Amant, avec six traductions chinoises en deux ans (3 en 1985, 3 en 1986). Le fait que l’amant soit un Chinois deSaigon des années 30 et que l’auteur ait revendiqué une nouvelle fois cette origine en intitulant son roman paru en France en 1991 L’Amant de la Chine du Nord a piqué la curiosité d’un public chinois se sentant plus ou moins flatté et concerné. Si l’histoire de la mère du Barrage a bouleversé les lecteurs par son courage contre le Pacifique, celle de l’amant chinois les a troublés par la force del’aveu et émus par son évocation poétique de l’amour. Mais il faut la sortie en Chine du film de Jean-Jacques Annaud, L’Amant, et la révélation dans les journaux chinois de sa liaison avec Yann Andréa, plus jeune qu’elle de presque quarante ans, pour que Marguerite Duras devienne une des vedettes de la presse chinoise ! Bien que l’écrivain n’ait pas reconnu son livre dans la mise en scène Jean-JacquesAnnaud, ce film annoncé par une publicité tapageuse, interdit aux enfants et aux adolescents, coupé par la censure pour sa projection en salles mais avec de nombreuses copies du film intégral circulant sous le manteau, lui a permis de connaître un succès médiatique démesuré en Chine pendant les années 1990 et a fait d’elle un des écrivains français contemporains les plus traduits, les plus lus etles plus étudiés du pays. 1999 et 2000 peuvent apparaître sans exagération comme deux « années Duras », tellement les livres de Duras ou sur Duras traduits et publiés en Chine ont été abondants : les Editions Lijiang ont publié quatre volumes en 1999 dans la « Petite Collection de Duras »; les « Œuvres choisies de Duras » des Editions des écrivains, ont compté également quatre volumes en 1999 etles « Œuvres de Duras » aux Editions littéraires et artistiques Chunfeng, quinze volumes en 2000. La biographie de Laure Adler a été traduite ainsi que Cet amour-là et M.D. de Yann Andréa parus sous les titres très médiatiques : Moi, esclave et amant : l’aveu du dernier amant de Duras et Mon amante Duras. Traduit à nouveau par deux fois en 2000, L’Amant, avec ses huit traductions, est devenu unvrai phénomène littéraire en Chine, l’œuvre la plus connue de son auteur par le grand public et l’œuvre étrangère la plus copiée et imitée du pays. Marguerite Duras est devenue une légende, un écrivain contemporain déjà considéré comme classique avant même que le temps ait fait son travail de décantation. Les féministes l’invoquent comme une figure incontournable de la cause de l’émancipation des...
tracking img