Le parfum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique n° 1

Problématique : En quoi cet incipit est-il paradoxal ?

I. Un incipit traditionnel :


Où ? Quand ? Quoi ? Comment ?

En France au 18 èmesiècle. Jean Baptiste Grenouille, histoire de son personnage. "Royaume évanescent des odeurs". (évanescent = qui ne dure pas)

Genre ? Registre ?

Histoire, roman, narrateurexterne, omniscient "dont nous parlons" .
Description personnages évoqués (Roi et Reine = Bonaparte)

Transition entre les deux parties :A priori un incipit traditionnel avec desinfos attendues habituellement. Renseignements spatio-temporels, identité du personnage et son domaine.

II. Un incipit paradoxal :

A)

Les oppositions dans l'écriture"royaume évanescent" et "puanteur" .
Une oxymore dans le premier paragraphe "un génie abominable".

L'identité du personnage :
Jean-Baptiste : prénom religieux
Grenouille :grotesque Paradoxe entre le prénom et le nom.

B)

Une vision du 18 eme siècle inhabituel.
Le 18 eme siècle est dans une phase de progression, évolution vers un monde meilleur.Ici, puanteur absolue qui règne partout : dans les rues, les maisons, les personnages.
Pas d'amélioration = Constante.
Progrès de la médecine non mis en place "aucune" lignes 40-41Hiérarchie de la société mise a mal : Roi et Reine = Paysans, artisans, prêtre..
Tous sont mis sur le meme plan : la puanteur.
18eme : Louis 15 + Marie LESZCZYNKA (polonaise)Louis 16 + Marie-Antoine (Autrichienne)

Conclusion : Un début de Roman qui mêle à la fois des infos attendues mais aussi des points dérangeants => une difficulté à savoir où lelivre va nous emmener lien entre les deux titres
opposés.
Ouverture : mystère qui aiguise la curiosité du lecteur rapport avec les odeurs et la vie de Jean-Baptiste Grenouille.
tracking img