Le plus grand drame est la surexploitation de la terre et les gaspillages qui continuent. les jeunes vont avoir affaire à un monde radicalement nouveau et j’espère qu’ils trouveront le chemin vers la solidarité et l’interdépendance.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (922 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Le plus grand drame est la surexploitation de la terre et les gaspillages qui continuent. Les jeunes vont avoir affaire à un monde radicalement nouveau et j’espère qu’ils trouveront le chemin vers lasolidarité et l’interdépendance.

Stéphane Hessel, Le plus grand drame : la surexploitation de la terre


La terre est en danger, l’humanitéaussi !

La surexploitation des ressources naturelles entraine plus de gaspillage que d’avantages. Il appartient aux jeunes de modifier profondément le système économique actuel pour le fonder sur desvaleurs de solidarité et d’interdépendance.

Pour les jeunes qui ont la vie devant eux, la surexploitation de la terre et les gaspillages sont sans doute le plus grand drame de demain.

Même si leplus grand drame d’aujourd’hui n’est pas la surexploitation de la terre et le gaspillage qu’elle entraine mais la déshumanisation de la société actuelle telle que la maltraitance des enfants qui fait4000 victimes chaque année en Belgique, les guerres meurtrières qui déciment des pays entiers, l’appauvrissement des populations qui ravagent des civilisations,…

La surexploitation s’est accéléréedepuis la révolution industrielle et s’apparente à une surexploitation à court terme qui mène au suicide de l’humanité. La surexploitation des richesses naturelles qui ne sont pas inépuisablesprovoque la tension, voire la guerre entre les états et engendre les déplacements des populations innocentes. C’est le cas dans l’Est de la République démocratique du Congo. Cette région, dotée d’abondantesressources minérales rares (coltan, diamants, or, cobalt, …) très convoitées est confrontée à une rébellion soupçonnée d’être alimentée par le Rwanda voisin. Cela a pour conséquence un exode massif decongolais qui se réfugient au Rwanda et en Ouganda.


De plus, une partie importante des matières premières provient en grande partie du sous-sol des pays en voie de développement mais ces...