Le Prince

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 237 (86589 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Nicolas MACHIAVEL (1515)

Le Prince
et autres textes

Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay,
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi
Courriel: jmt_sociologue@videotron.ca
Site web: http://pages.infinit.net/sociojmt
Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales"
Site web:http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html
Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque
Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi
Site web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

Nicolas Machiavel (1515) Le Prince et autres textes

2

Politique d'utilisation
de la bibliothèque des Classiques

Toute reproduction et rediffusion de nos fichiers est interdite, même
avec la mention de leurprovenance, sans l’autorisation formelle, écrite,
du fondateur des Classiques des sciences sociales, Jean-Marie
Tremblay, sociologue.
Les fichier des Classiques des sciences sociales ne peuvent sans
autorisation formelle:
- être hébergé (en fichier ou page web, en totalité ou en partie) sur
un serveur autre que celui des Classiques.
- servir de base de travail à un autre fichier modifié ensuite partout
autre moyen (couleur, police, mise en page, extraits, support, etc...),
Les fichiers (.html, .doc, .pdf., .rtf, .jpg, .gif) disponibles sur le site
Les Classiques des sciences sociales sont la propriété des Classiques
des sciences sociales, un organisme à but non lucratif composé
exclusivement de bénévoles.
Ils sont disponibles pour une utilisation intellectuelle et personnelle
et, en aucuncas, commerciale. Toute utilisation à des fins
commerciales des fichiers sur ce site est strictement interdite et toute
rediffusion est également strictement interdite.
L'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs.
C'est notre mission.
Jean-Marie Tremblay, sociologue
Fondateur et Président-directeur général,
LES CLASSIQUES DES SCIENCES SOCIALES.

Nicolas Machiavel (1515) LePrince et autres textes

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marie Tremblay,
professeur de sociologie à partir de :

Nicolas MACHIAVEL (1515),

Le Prince et autres textes
Paris : Union générale d’Éditions, 1962, 190 pages.
Collection 10-18.

Police de caractères utilisée :
Pour le texte: Times, 12 points.
Pour les citations : Times 10 points.
Pour les notes de bas de page : Times,10 points.
Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2004
pour Macintosh.
Mise en page sur papier format : LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’)
Édition numérique réalisée le 12 octobre 2007 à Chicoutimi, Ville
de Saguenay, province de Québec, Canada.

3

Nicolas Machiavel (1515) Le Prince et autres textes

Table des matières
Présentation de l’œuvre par Y.L.

LePrince
Chap. I.

Combien il y a de sortes de principautés, et par quels moyens
on peut les acquérir.
Chap. II.
Des principautés héréditaires.
Chap. III.
Des principautés mixtes
Chap. IV.
Pourquoi les États de Darius, conquis par Alexandre, ne se
révoltèrent point contre les successeurs du conquérant après sa
mort.
Chap. V.
Comment on doit gouverner les États ou principautés qui,
avant la conquête,vivaient sous leurs propres lois.
Chap. VI.
Des principautés nouvelles acquises par les armes et par
l'habileté de l'acquéreur
Chap. VII.
Des principautés nouvelles qu'on acquiert par les armes d'autrui
et par la fortune.
Chap. VIII. De ceux qui sont devenus princes par des scélératesses.
Chap. IX.
De la principauté civile.
Chap. X.
Comment, dans toute espèce de principauté, on doit mesurer
sesforces.
Chap. XI.
Des principautés ecclésiastiques
Chap. XII.
Combien il y a de sortes de milices et de troupes mercenaires.
Chap. XIII. Des troupes auxiliaires, mixtes et propres.
Chap. XIV. Des fonctions qui appartiennent au prince, par rapport à la
milice.
Chap. XV.
Des choses pour lesquelles tous les hommes, et surtout les
princes, sont loués ou blâmés.
Chap. XVI. De la libéralité et de l'avarice....