Le roman et ses personnages, vision de l’homme, vision du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9848 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Séquence 2: Candide de Voltaire, œuvre intégrale (édition au choix de l’élève), un conte philosophique au service de la critique sociale
 
Objets d’étude : argumenter ; le mouvement littéraire et culturel ; l’apologue
 
Objectifs : observer la visée d’un discours argumentatif, analyser formes et  fonctions du conte philosophique, lire et saisir la portée d’une œuvre intégrale, un auteuremblématique de son temps.
Problématique : Comment les idées graves peuvent-elles être traitées de façon plaisante ?
 
Lectures cursives : Articles de l’Encyclopédie ; extrait de l’Esprit des Lois de Montesquieu, le bonheur, thème traité par Voltaire, Rousseau, Laborit...
Lectures analytiques :             Chap.1  Un incipit de conte à la fois conventionnel et original ; critique du pseudophilosophe ; satire sociale
                                                Chap.5 (premier paragraphe)  récit parodique d’un naufrage au                                            service            de la dénonciation de l’optimisme
Chap.6  satire de l’Inquisition, évolution du protagoniste, théâtralisation de la scène, l'art de conter voltairien
Chap.19 depuis « En approchant de la ville » jusqu’à « dans Surinam. » Dénonciation de l’esclavage : griefs retenus ; critique de l'optimisme
Chap.30 Un dénouement philosophique: leçon philosophique ; conclusion morale, évolution des personnages ?
 
Activités personnelles : lecture de plusieurs contes voltairiens pour tirer enseignement moral et social ; rédaction de pamphlet, articles modernes d'une encyclopédie moderne…………………………………….
Commentairecomposé Candide chap. 5 1er §
 
        Comme Montaigne, Voltaire nous contraint à réfléchir, mais « par une série de piqûres, qui nous éveillent, nous pressent, nous obligent à courir après une pensée qui vole déjà tout armée, brillante des facettes de l’inattendu, du burlesque, du symbole, de l’ironie » selon un critique avisé, Bénac. Dans un conte philosophique publié en 1759, Voltaire âgé deplus de 60 ans dresse le bilan de ce qu’a pu lui apprendre son expérience et il retrace avec brio la multitude d’épreuves que doivent traverser un jeune novice et son maître Pangloss, impénitent théoricien de l’optimisme béat dans Candide. Pourtant la Providence ne les épargne guère puisque après diverses péripéties où ils ont frôlé tous les deux la mort, ils sont victimes d’une tempête au coursdu voyage qui devait les conduire au Portugal. Ainsi Voltaire saisit-il à sa manière l’occasion de présenter une tragédie pour un vaisseau en plein naufrage. Tout d’abord, l’homme de Ferney parodie ces récits traditionnels de tempête dramatique, toutefois cette petite scène particulière lui permet d’exercer ses talents de conteur. Enfin, c’est pour notre philosophe le moyen d’exprimer de façonplaisante ses opinions quant au caractère vain de l’optimisme.
 
 
Récit parodique de tempête :
1.  ambiance de panique
2.  désordre général
3.  violence
 
L’art de conter
1.  mise en scène des personnages
2.  scène particulièrement animée
3.  récit très désinvolte
 
Dénonciation de l’absurde et de l’optimisme
1.  existence du mal et absurdité du sort
2.  satire du pseudo philosophe3.  dénonciation de l’optimisme béat
 
I. Shakespeare après Homère a su ébranler les esprits des îliens avec les aventures périlleuses des marins confrontés aux éléments naturels déchaînés dont Voltaire a pu s’inspirer pour proposer une parodie de ces naufrages tragiques.
II. Voltaire adopte un style qui ressemble bien à la légèreté spirituelle d'un Marivaux ou d'un Beaumarchais, dans une sociétésoumise à la censure, il a su déjouer l'oppression royale sur ces ouvrages de fiction pour faire passer ses idées.
II Fréquemment, l'éloquence de l'écrivain contribue au succès de son œuvre, Candide reflète donc sans conteste la verve de Voltaire.
III
- Esprits révolutionnaires des Lumières, les philosophes dénoncent les vices de la société, ainsi Voltaire, avec impudence, s'indigne et...
tracking img