Le roman et ses personnages

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (794 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE ROMAN ET SES PERSONNAGES :
Vision de l’homme et du monde

INTRODUCTION
Le roman est le « bâtard » de la littérature. C’est Baudelaire qui l’affirme, il dit que le domaine romanesque estillimité, que le roman est « un enfant gaté ». Pourquoi l’utilisation de mot batard ?
• Son identité et sa généalogie sont incertaines
• Son illégitimité a été maintenue longtemps

En effet le romanest absent de la « triade des genres » d’Aristote, qui distingue le lyrique, de l’épique et du dramatique.
Le roman dérive de l’épopée, il devient la forme principale de la fiction narrative paropposition au théatre ou a la poésie.
A l’origine le terme Roman désigne tout ouvrage écris en langue romane ( 12eS) et il font attendre le 17eS pour voir apparaitre les premières définitions stable dugenre. Le genre se différencie des autres par le fait qu’il échappe à toutes codifications strictes.

Le roman est récit, le mode de représentation est indirecte contrairement au théâtre. De plus leroman apparait tardivement.
La parodie est particulièrement présente dans le roman, parfois il se parodie lui-même, Jacques le fataliste de J.J.R. dans lequel on se moque de l’arbitraire du récit.Un statut ambigu. Le roman est d’abord perçu comme le « parent pauvre de la littérature ». On soutient pendant longtemps que c’est un genre réservé aux femmes et qui pouvait être dangereux pourles jeunes filles à causes des idées qu’il véhiculait. Le roman bougeois de Furtière met en scène cet aspect du roman. Javotte dévore des livres, et change totalement de comportement, elle devientcoquette, acquiert une assurance.. On voit par cet exemple que le roman intègre les critiques du roman. A cause de tout cela on voit, surtout au 18eS se multiplier les préfaces qui tentent de donner desjustifications.

Un esprit de conquête affirmé : aucuns codes ne limitent le roman. Aucun sujet n’est interdit. Diversité infinies des catégories romanesques : policier, aventure, fantaisie, science...
tracking img