Le roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« L’homme aux semelles de vent » c’est ainsi que Verlaine, le chef de fil du symbolisme, surnomme son amant Rimbaud dans un de ses poèmes le décrivant comme un être voyageur, un nomade. Regroupés autour de Verlaine les sept poètes maudits (dont Rimbaud fait partie) expliquent leur malheur par la malédiction astrale de la planète saturne qu’ils surnomment leur « soleil noire ». Ils sont a lafois chasser et les élus du paradis étant donné qu’ils se rappellent alors que nous, de simple Hommes, ne nous souvenons de rien. Rimbaud dédie toute son existence a la recherche de son paradis perdu (l’alcool, la drogue, l’homosexualité…). « Ma bohème » met en valeur son caractère impulsif et sa quête d’aventure, d’ailleurs bohème signifie plaisir de voyager.
Quelles images de Rimbaud se poèmeavance-t-il ?
Qu’est ce que Rimbaud cherche a retrouver a travers ce poème ?
C’est dans ce contexte qu’il serait intéressant d’étudier les différentes images que Rimbaud projette de lui même ainsi que son évasion vers son propre monde.
En premier lieu, les différentes images de Rimbaud dans ce poème sautent aux yeux. En effet, l’état de pauvreté du poète choque tout autant qu’il fascine. Atravers le champs lexical des habits de Rimbaud qui jalonnent le texte : « mes poches crevées » (vers 1), cette image montre la pauvreté de Rimbaud vu qu’il n’a pas un sous dans des poches, « Mon unique culotte avait un large trou » (vers 5), la seul culotte (qui en son temps voulait dire pantalon) qu’il possédait laissant passer le vent et le froid, « mes soulier blessés » (vers 14), a causes dela dureté et de la longueur de son voyage ses chaussures étaient usée, on aperçoit un Rimbaud miséreux n’ayant aucun bien démunie de tout plaisir matériel. De plus, au vers 7 « Mon auberge était a la grande ourse » Le loup de crayon emploie la préposition « a » comme si les étoiles étaient son toit son refuge, il dort donc a la belle étoile. Il vagabonde et ne porte sur lui qu'un « paletot »,Rimbaud se comporte également comme un mendiant : « assis au bord des routes ».
Le bonheur est omniprésent dans tout le poème. Il envahit Rimbaud dans son voyage et le complète. Le poète se décrit comme « un petit Poucet rêveur ». Avec ce rapprochement vers un conte enfantin, le poème a une connotation enfantine. « Oh ! là ! là ! » place aussi le poète dans un cadre d'insouciance juvénile. « Mabohème » est un sonnet or le sonnet est une des formes les plus parfaites de la poésie, alors que pour Rimbaud la liberté, le voyage, l’aventure, sont les moments les plus parfait à son goût. Le poète est égoïste de ce Bonheur: Il emploie exclusivement la première personne du singulier : « je », « me » « Mes étoiles » « Ma bohème ». Il ne pense qu’a lui.
Rimbaud exhibe sa liberté, non seulement ilest insouciant et heureux mais il est aussi libre. Les indices de lieu mettent en évidence cette liberté : ce sont des espaces ouvert : « le ciel » ou « les étoiles ». Aussi, Rimbaud emploie deux fois le verbe aller : « m’en allais » et « allais » comme si rien ne pouvait l’arrêter, qu’il était si déterminer qu’aucun obstacle ne le fera changer d’avis ni le manque d’argent ni le besoin d’un toitpour dormir. Ensuite, on observe un jeu de mot doublé d’une comparaison au vers 13 « comme des lyres » on aurait dit « comme délires » ce jeu de mot trahi Rimbaud il montre que ce voyage, cette fugue cette quête de liberté n’est qu’une folie.
Cependant, même si l'auteur est au sommet de son bonheur étant un vagabond libre, il ne l'atteint pas totalement et nous amène à réfléchir sur la quêted'un idéal que Rimbaud cherche a atteindre a travers cette évasion.
Enfants très indiscipliné, le voyou voyant fugue a travers ce poème. Dès le début du poème, Rimbaud évoque une rupture avec son monde. IL rompt avec ses habitudes, ses pensées, en fuguant. Il veut faire une cassure, fuir, partir. Il rompt avec son lieu de vie et prend la vie d'un fugueur. De nombreux verbes d'action et de...
tracking img