Le sacre du roi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sacre du Roi

Le lien entre Dieu et le roi se manifeste par la cérémonie du sacre. Le sacre ne fait pas le roi, mais accroît sa légitimité d'une dimension religieuse.
"_Je t’oins pour la royauté de l’huile _sanctifiée, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit". Ainsi s'adressait l'archevêque de Reims au roi qu'il sacrait. Le roi obtient donc le statut de libérateur et rédempteurenvoyé par Dieu.
Le premier sacre de France est celui du maire du Palais, Pépin le Bref, qui fut sacré en mars 752 à Soissons.
Le sacre est une cérémonie religieuse conférant à un souverain un caractère sacré, parfois même divin, le distinguant ainsi des autres laïcs, elle diffère de la cérémonie du couronnement. De nombreuses personnalités sont présentent lors du sacre du roi.
Le roi, est unchef d'État qui exerce une autorité légale et légitime, cet État a le titre de royaume. Il exerce un régime politique nommé la royauté. Le roi a un statut très spéciale au sein de son royaume, sa position et son rôle sont plutôt ceux d'un arbitre ou de maître de jeux.
Ainsi, comment s'organise la liturgie du sacre religieux et quelles sont les conséquences qui en résultent sur les pouvoirsroyaux ?
Il importe ici de montrer les origines et l'organisation de cette cérémonie religieuse (I) et les pouvoirs qui sont, par le sacre conférés au roi. (II)

I. La cérémonie religieuse du sacre
Pépin le Bref, réalise en 751 le premier sacre royal qui lui permet de se légitimer aux yeux du peuple. A partir de ce moment-là, le sacre a pris une forte valeur politique qui s’est développéejusqu’au règne de Louis Ier le Pieux, de 776 à 840.
A) L'histoire et la liturgie du sacre
{text:list-item} a. Les origines du sacre :
Le sacre a des origines très anciennes, en effet, il fait référence au « Livre des Rois », issu de la Bible, où l’on raconte l’onction du saint chrême par le prophète Samuel, sur la tête de « Saül », qui fut le premier roi hébreu, puis sur celle duroi d’Israël David (X ème siècle avant Jésus-Christ). Malgré ses origines bibliques, le sacre fut repris par les Byzantins qui en firent une cérémonie laïque. Ce sacre fut ensuite imité par les prêtres wisigoths.
b. Des changements avec le temps :
Le dimanche 28 juillet 754, à l'abbaye royale de Saint-Denis, Étienne II en personne sacre une nouvelle fois Pépin le Bref. Ses fils et héritiers,Carloman Ier et Charlemagne, tous deux futurs rois, sont aussi sacrés par la même occasion. Leur mère, Bertrade de Laon, reçoit la bénédiction du souverain pontife. A la différence, Charlemagne fut sacré en 800 à Rome, il reçut seulement le couronnement, c’est-à-dire que le pape lui a remis les Regalia mais n’a pas pratiqué l’onction. Enfin, Pépin le Bref se fit acclamer après avoir été sacré, cequi s’opposa au couronnement de Charlemagne. Le sacre de Louis le Pieux marqua ainsi un grand changement dans sa conception, car le 5 octobre 816, il inaugura le premier sacre sur le lieu de Reims, où se fut baptisé le premier roi franc Clovis. Il réunit alors les deux cérémonies qui étaient jusqu’alors distinctes, c’est-à-dire le couronnement et l’onction.
Le rituel du sacre, connu par leslivres liturgiques, s’est progressivement enrichi du IXe au XIIIe siècle.
À ses débuts, la cérémonie ne comprenait qu’une onction sur le front du roi. Avec le sacre de Charles le Chauve à Metz est apparu le serment en faveur de l’Église. Outre la couronne et le sceptre, d’autres insignes ont été remis au souverain, comme l’épée et les éperons empruntés au XIIe siècle.
Le serment sur leshérétiques a été introduit après 1215 en exécution d’une
décision du IVe concile du Latran.
{text:list-item} a. La liturgie
Le rituel du sacre avait lieu, sauf très rare exception, un dimanche ou un jour de fête, se fut le cas pour Charlemagne qui fut sacré à Noël. Le roi arrivait le samedi à Reims, il était reçu dans le palais des évêques, qui était reconverti pour l'occasion en...
tracking img