Le senegal dans la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (415 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme lors du précédent conflit, la France utilise pendant la Seconde Guerre mondiale les colonies comme réservoir d'hommes pour son armée. Et tout comme lors de la Première Guerre mondiale, ils sontaccusés d'exactions par les Allemands. C'est d'ailleurs pour avoir voulu protéger une de ces unités que Jean Moulin est arrêté, en juin 1940.

En France se trouve un cimetière militaire le Tatasénégalais, à Chasselay département du Rhône, où fut perpétré par les armées nazies le massacre de l'une de ces unités. Eveline Berruezo et Patrice Robin en ont fait un film en 1992, intitulé "Le Tata".Le 2 décembre 1944, quelques dizaines de tirailleurs sénégalais sont massacrés par l'armée française au camp de Thiaroye au Sénégal. Ousmane Sembène en a fait un film en 1988, intitulé « Camp deThiaroye ».Comme lors du précédent conflit, la France utilise pendant la Seconde Guerre mondiale les colonies comme réservoir d'hommes pour son armée. Et tout comme lors de la Première Guerre mondiale,ils sont accusés d'exactions par les Allemands. C'est d'ailleurs pour avoir voulu protéger une de ces unités que Jean Moulin est arrêté, en juin 1940.

En France se trouve un cimetière militaire leTata sénégalais, à Chasselay département du Rhône, où fut perpétré par les armées nazies le massacre de l'une de ces unités. Eveline Berruezo et Patrice Robin en ont fait un film en 1992, intitulé "LeTata".

Le 2 décembre 1944, quelques dizaines de tirailleurs sénégalais sont massacrés par l'armée française au camp de Thiaroye au Sénégal. Ousmane Sembène en a fait un film en 1988, intitulé « Campde Thiaroye ».

Comme lors du précédent conflit, la France utilise pendant la Seconde Guerre mondiale les colonies comme réservoir d'hommes pour son armée. Et tout comme lors de la Première Guerremondiale, ils sont accusés d'exactions par les Allemands. C'est d'ailleurs pour avoir voulu protéger une de ces unités que Jean Moulin est arrêté, en juin 1940.

En France se trouve un cimetière...
tracking img