Le sexisme dans le monde du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1939 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire:

I.Les femmes n'ont pas accès à tous les métiers.
a. Une inégalité d'un point de la carrière professionnelle.
b. Des faits sociologiques sont à l'origine des inégalités hommes-femmes.
II. Les femmes gagnent en général moins que les hommes.
a. Une inégalité d'un point de vue de la carrière professionnelle.
b. Des faits sociologiques sont à l'origine des inégalitéshommes-femmes.
III. Les femmes sont désavantagées par rapport à la retraite.
a. Les femmes partent en retraite plus tard que les hommes.
b. Une différence de revenue.


On a pu déjà remarquer certaines discriminations dans la société française, envers les handicapés par exemple. Mais qu'appelle t-on la discrimination ? La discrimination est l'action de distinguer des choses ou des personnes, et deprendre en compte cette différence. Et qu'en est-il des hommes et des femmes ? Sont-ils égaux ? Pour répondre à cela, il nous faut tout d'abord définir quelques termes fondamentaux à la compréhension de ce sujet. Qu'appelle-t-on des inégalités ? Une inégalité est une différence perçue comme injuste dans la distribution des ressources sociales (ressources au sens le plus large incluant toutes lespossibilités d'action humaine). Et qu'est-ce que le sexisme ? Le sexisme est une attitude discriminatoire entre les genres. La critique du sexisme dénonce l'idée selon laquelle les caractéristiques différentes des deux genres masculin et féminin impliqueraient l'attribution de rôles et droits distincts dans la société. Nous allons plutôt nous intéresser à la question de l'inégalité entre leshommes et les femmes dans le domaine du travail. Nous traiterons ce sujet de la manière suivante :
tout d'abord nous verrons dans quels secteurs d'activités cette inégalité est la plus fréquente. Ensuite nous aborderons la question de la rémunération et enfin celle de la retraite.

I. Les femmes n'ont pas accès à tous les métiers.


a) Un inégalité d'un point de vue de la carrièreprofessionnelle.

Les orientations scolaires faîtes en amont conduisent les femmes vers les domaines les moins rémunérateurs. Pourtant les femmes sont de mieux en mieux formées, diplômées et qualifiées. Et pourtant, elles restent confrontées à des inégalités dans tous les domaines. Diverses études montrent que les femmes rencontrent plus de difficultés à accéder aux postes à responsabilités et à obtenir unepromotion que les hommes. Cela explique donc le fait que plus on monte dans la hiérarchie de l'entreprise, moins il y a de femmes. Elles constituent seulement : 27 % des cadres, 7% des dirigeants d’entreprises de 500 salariés et plus, et 4% des conseils d’administration*. Le taux de nomination de femmes dans la Haute Fonction Publique est de 12% . Ce contraste met en évidence la persistance despréjugés et des stéréotypes dans la société. L’emploi des femmes est principalement concentré sur 6 secteurs d’activité : éducation, santé, social, services, emplois administratifs et commerce. 80% du salariat d’exécution sont des femmes.

*Le conseil d'administration (ou CA) est un groupe de personne qui dirige une institution, comme une association, une entreprise ou encore un établissementpublic

Les femmes, généralement, occupent les emplois les moins stables, de plus ces derniers sont souvent à temps partiel. 30% des femmes occupe des emplois à mi-temps contre seulement 5% des hommes. Les femmes sont les plus touché par le chômage. A l'échelle de l'ensemble des actifs, le taux de chômage des femmes reste supérieur, mais l'écart se réduit. C’est pour cela que l’on peut tout demême dire que la ségrégation selon les métiers a diminué pour les plus jeunes. Par contre, elle a augmenté pour les plus âgés. En effet, les emplois des femmes de moins de 40 ans sont moins concentrés que ceux des plus âgées.

b) Des faits sociologiques sont à l'origine des inégalités hommes-femmes.


Le rôle social assigné à l'homme et à la femme, à l'intérieur d'un système culturel...
tracking img