le sommeil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (529 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Penser par soi-même est-ce s'isoler ?
Philosophie
Aperçu du corrigé : Penser par soi-même est-ce s'isoler ?


Publié le : 5/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé
Penser parsoi-même est-ce s'isoler ?
Penser par soi-même est-ce s'isoler ?


Zoom
penser : Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de laconnaissance; unir des représentations dans une conscience.
même : Analogue, aussi, égal, identique, uniforme.


Penser par soi-même suppose un écart par rapport à ce qu'autrui ou l'expérienceextérieure peut nous dicter comme pensées. Écart par rapport à autrui si la pensée par soi n'est pas simplement la répétition du témoignage. Écart par rapport à l'expérience sensible ensuite : car ce que medonnent mes sens, mes sensations, sont des données qui ne constituent pas par eux-mêmes des pensées et peuvent s'avérer trompeuses. Penser par soi-même suppose donc de s'isoler, si l'on entend par làse détacher de ce qui pourrait venir de l'extérieur de la pensée elle-même. Cependant, le penser par soi-même risque alors fort de se transformer en penser en fonction de soi-même. En effet, lesoi-même, le sujet conscient et libre de lui-même, dans l'isolement, ne peut plus que se prendre lui-même pour objet de pensée. Or, être le sujet et l'objet de pensée, n'est-ce pas se condamner à une penséevide ? En outre, si le sujet se conçoit lui-même à partir de ses déterminations empiriques, ses désirs et souvenirs, le penser ne se ramène-t-il pas à la simple expression de la subjectivité du sujet ?Dans ces deux derniers cas, il paraît que « penser » n'ait alors aucune valeur objective ni intersubjective. Le problème est donc que pour qu'il y ait pensée, et non répétition ou accueil irréfléchide données, il faut bien que le sujet intervienne en personne, comme un sujet, à l'écart de ces données et d'autrui. Mais d'un autre côté, l'isolement auquel peut conduire cet écart n'est pas...