Le theatre un art de l illusion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
théâtre représente en outre des personnages et des drames que, par convention, nous tenons pour vrai: c'est la définition même de l'illusion, qui renvoie en même temps audomaine de la magie. Peut-on réduire pour autant le théâtre à un art de l'artifice et de l'illusion? Poser cette question, c'est réfléchir au rapport du théâtre avec leréel: est-il totalement séparé de toute réalité, de toute matérialité, de tout ce qui touche précisément à la nature humaine? Nous montrerons d'abord en quoi le théâtre estun art de l'artifice et de l'illusion. Nous verrons ensuite que, cependant, il est aussi l'expression authentique d'une certaine réalité.

1. Un art de l'artifice et del'illusion

1. La scénographie donne à voir un univers factice

Le théâtre est un univers dominé par le factice: la lumière des projecteurs peut chercher à imitercelle du soleil, les décors ne sont que des aplats de peinture ou d'habiles agencements de stuc, les armes, fournies par des boutiques spécialisées, sont évidemment incapablesde tuer. Dans la période classique, si, d'un côté, la séparation entre le public et la scène, lieu de la fiction, est matériellement établie - rideau, scène surélevée -,d'un autre, on cherche à mettre en place des décors qui établissent une continuité entre l'espace réel et l'espace scénique, par des effets de trompe-l'œil. Les metteursen scène contemporains s'affranchissent de plus en plus de cette illusion réaliste, et y substituent souvent des décors symboliques. Si l'ambition d'imiter le réel estremisée au second plan, l'artifice demeure toutefois. Dans la mise en scène de L'École des femmes par Viguier, par exemple, le « logis d'Agnès» est une sorte d'espalier...
tracking img