Le titre inconcis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« J'entreprends l'histoire de mes idées et de mes sentiments plutôt que l'histoire de ma vie. » Chateaubriand retrace, dans ces Mémoires, les épisodes principaux de son aventureuse existence. De sonenfance à ses voyages, de son exil à sa carrière politique et littéraire, ce recueil a pour fond l'une des époques les plus troublées de notre histoire : l'Ancien Régime, la Révolution de 1789, cellede 1830 et la Monarchie de juillet. Entre les grandes scènes historiques, Chateaubriand insère des lettres, des articles, des extraits de ses journaux de voyage. Ses réflexions politiques se mêlentaux descriptions, aux rêveries et aussi à quelques portraits, Mirabeau, Mme de Beaumont, Danton, Mme Récamier, Charles X, Napoléon… Il éprouve au jour le jour l'angoisse de la fuite du temps et sent aufil des heures le présent devenir irrémédiablement le passé.

« Je me suis rencontré entre deux siècles comme au confluent de deux fleuves. »

Chateaubriand nous fournit, sur son temps et surlui-même, bon nombre de renseignements précieux. L'homme nous apparaît dans son attachante complexité avec une âme mélancolique, révoltée, insatisfaite et indignée, avec ses splendeurs et ses misères etses inexplicables contradictions. Tantôt poète, tantôt penseur, le mémorialiste refait l'histoire à son gré pour rendre son récit encore plus parlant. Mais l'exactitude matérielle des faits est-ellebien respectée ? Peu importe, même si bien des points restent dans l'ombre. À cette diversité des sujets et des genres, correspond une variété plus étonnante des tons et des styles. La gravité del'historien fait place à l'ironie du polémiste, et l'éloquence à la plus extrême simplicité. Une langue d'une grande richesse. Chateaubriand dote son vocabulaire de mots rares, des correspondances etd'oppositions les plus subtiles, trouvant des images somptueuses, variant les effets pour atteindre une véritable perfection rythmique. « Comme un de ces écrivains, écrit Saint-Beuve, qui maintiennent une...
tracking img