Le travail des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TRAVAIL DES ENFANTS

"Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre
Qui produit l'argent en créant la misère
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil"
Victor Hugo

[pic]

SOMMAIRE

Problématique : Le travail des enfants existe-t-il encore ?

I) Introduction 

- Historique : le siècle noir 
- Convention internationale des droits des enfants 
- Foruminternational sur les droits de l'enfant 

II) Les données du problème
- Les chiffres 
- Les conditions de travail 

III) Les causes et les conséquences

IV) Comment y mettre fin? 
- Les législations mises en place dans différents pays 

V) Le travail des enfants en France
- Les conditions légales de travail au 19ème siècle
- Les conditions légalesde travail au 21ème siècle

VI) Débat 
- Faut-il boycotter le produit du travail des enfants ?

VII) Conclusion

I) Introduction 
Le siècle noir 
En 1840, les femmes et les enfants représentaient 75% de la main-d'œuvre textile. Ajoutons à cela, qu'au 19ème siècle, 150 millions d'enfants dans le monde exerçaient une activité professionnelle à temps complet et 100 millions àtemps partiels. Il est donc compréhensible que le 19ème siècle soit qualifié de siècle noir en matière d'exploitation enfantine. 
En 1841, une nouvelle loi interdit d'employer des enfants de moins de 8 ans et les lois de Jules Ferry en 1881 rendent l'école obligatoire pour tous. Ces restrictions coïncident avec une faiblesse de la natalité Française, ce qui entraîne une augmentation de la demandesur le marché du travail de filles mineures, employées de 12 à 14 heures par jour.
Convention internationale des droits des enfants 
En 1989, la convention des droits des enfants est créée. Ratifiée par 180 pays dont la France, elle reconnaît des droits à l'enfant.
La convention stipule en outre, le droit des enfants à être protégés contre les mauvais traitements, le travail excessif oudangereux, le trafic et la consommation de drogues, l'exploitation sexuelle, la torture et la privation de liberté.
D'après l'article 6, " l'état a l'obligation d'assurer la survie des enfants ". 
De toute évidence, dans un grand nombre de pays pauvres, le simple droit de vivre ne peut être garanti pour des millions d'enfants sous-alimentés et maltraités. 
Forum international sur les droits del'enfant 
Le lundi 27 novembre 1995, le premier Forum international sur les droits de  l'enfant a eu lieu au siège de l'UNESCO à Paris. Organisé par la fondation pour l'enfance, présidé par Anne-Aymone Giscard d'Estaing. Ce Forum est destiné à promouvoir l'application de la convention internationale des droits de l'enfant. 25 femmes chefs-d'état, épouses de chefs-d'état et personnalités, ont participé àcette rencontre.

II) Les données du problème

Les chiffres
Selon un rapport du B.I.T, en 1995, 80 millions d'enfants dans le monde exercent une activité professionnelle. Leur nombre est en réalité beaucoup plus élevé et atteint les 250 millions. Ils ont entre 5 et 14 ans, vivent pour la majorité dans les pays du Tiers Monde, d'Asie, d'Afrique ou d'Amérique du Sud mais aussi en Europe où prèsde 2 millions de jeunes de moins de 15 ans travaillent. Plus de 30% au Royaume- Uni, 15% en Allemagne, 13% en Italie… Pas moins de 40 millions en Inde malgré les récents progrès, 5 millions aux Philippines, etc, … 
Les conditions de travail
Les secteurs qui emploient les jeunes sont très variés mais les conditions de travail sont presque partout les mêmes. Citons à titre d'exemples : 
- Unmineur de fond en Colombie âgé de 14 ans passe la journée à 100 mètres sous terre, dans une atmosphère irrespirable, pour l'équivalent de 450 francs par semaine.
- En Tanzanie, la norme est de 11 heures pour les jeunes qui travaillent dans les plantations.
- En Thaïlande certains passent plus de 15 heure, assis par terre à écailler des crevettes.
- En Malaisie, des enfants sont forcés de...
tracking img