Le truc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Paris le 22 juillet 2008

Dossier de presse Jeux de hasard et d’argent. Contextes et addictions Une expertise collective de l’Inserm
D’après l’Insee, en 2006 près de 30 millions de personnes ont tenté leur chance au moins une fois dans l’année à un jeu de hasard et d’argent en France. Depuis 1975 le montant des enjeux a doublé et le chiffre d’affaires des jeux autorisés est passé de 98millions d’euros en 1960 à 37 milliards en 2006. Parallèlement, les jeux vidéo et les jeux sur Internet se sont fortement développés au cours des dernières années. Chez certains joueurs, ce type de jeu peut devenir préjudiciable et générer des dommages individuels, familiaux, sociaux et professionnels, voire, prendre la dimension d’une réelle conduite addictive. On ne connaît pas la prévalence du jeuproblématique et du jeu pathologique en France1. Cependant, il y a tout lieu de penser qu’elle n’est pas différente de celle estimée dans d’autres pays (1 à 2 % de la population), soit entre 400 000 et 800 000 personnes en France. Rendus plus visibles par l’augmentation de l’offre, le jeu problématique et le jeu pathologique sont devenus une préoccupation des pouvoirs publics. Le Plan de prise encharge et de prévention des addictions (2007-2011) du ministère de la Santé a intégré la problématique du jeu. Dans cette perspective, la Direction générale de la santé (DGS) a sollicité l’Inserm pour mener une expertise collective afin de disposer de données scientifiques validées dans les disciplines qui se sont intéressées aux jeux de hasard et d’argent, pour mieux cerner les différents aspects duproblème et adopter une politique de prévention et de soin adaptée au contexte français. Pour répondre à cette demande, l’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts en histoire, sociologie, économie de la santé, épidémiologie, psychologie, neurobiologie, psychiatrie, addictologie. Le groupe d’experts a analysé environ 1 250 articles rassemblant les données disponibles au plan national,européen et international sur les jeux de hasard et d’argent, leur contexte, et l’addiction à ces jeux. Il a également consulté plusieurs rapports et auditionné 8 personnalités engagées sur ces problématiques. Les enjeux de santé publique que représentent le jeu problématique et le jeu pathologique ne peuvent être isolés de l’ensemble des questions économiques, politiques, sociales, éthiques…soulevées par les jeux de hasard et d’argent. La recherche d’une cohérence des politiques publiques doit conjuguer actions médicales, sociales et interventions individuelles et collectives.

Les termes de « jeu problématique » et de « jeu pathologique » utilisés dans la plupart des études désignent en réalité les pratiques problématiques/pathologiques de jeu.

1

1

Paysage actuel des jeuxde hasard et d’argent en France
Aux jeux de hasard et d’argent, le joueur mise de façon irréversible un bien (argent ou objet). L’issue du jeu aboutit à une perte ou un gain, en fonction partiellement ou totalement du hasard. Inscrits dans une histoire très ancienne des loisirs, les jeux de hasard et d’argent ont connu une croissance importante depuis 40 ans. Ils représentent, avec les activitéspériphériques associées, un pôle économique et financier important qui emploie plus de 100 000 personnes (emplois directs) et participe au développement de nombreux secteurs économiques, culturels et commerciaux. Cette activité contribue d’une manière non négligeable aux finances de l’État (6 milliards d’euros) et de 200 communes et redistribue des dividendes aux milliers de joueurs gagnants ainsiqu’à différents organismes, structures, associations.
Casinos Il existe 192 casinos en France, totalisant un chiffre d’affaires de 18,66 milliards en 2004 et 64 millions d’entrées. Les habitués des casinos sont à 41 % des inactifs, sans emploi ou retraités. Les plus de 50 ans et les moins de 30 ans représentent chacun environ 30 % des joueurs de machines à sous, 57 % sont des hommes. PMU Le...
tracking img